Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, commence une semaine décisive et reçoit dès mardi les syndicats pour d’ultimes négociations sur la réforme du code du travail. Voici cinq choses à savoir sur celle qui dirigera les arbitrages.

©AFP<img src="/files/images/article/5/5/2/1411255/vignette-focus.jpg" width="500" height="250" alt="" title="©AFP" class="colorbox colorbox-insert-image" />

AFP

Elle vient d’une famille nombreuse

Et compte bien s’en servir pour négocier sur ce qui s’annonce comme la première grande réforme du nouveau quinquennat. "Avec 5 frères et sœurs, et 95 cousins germains, j’ai dû très tôt trouver ma place dans la tribu ! Grandir dans une famille nombreuse désinhibe de pas mal de peurs, car on apprend à s’affirmer dans un contexte sécurisé.", confie-t-elle à Madame Le Figaro.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité