Alors que le « mur des cons » du Syndicat de la magistrature fait scandale, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, a décidé de lancer le sien sous la forme d’un Tumblr. Cette manière de se défouler est-elle en passe de devenir un mouvement ?

Le "mur des cons" du Syndicat de la magistrature révélé, récemment par Atlantico.fr, continue de faire parler de lui. Et pour cause, le concept est désormais dupliqué à l’initiative de Nicolas Dupont-Aignan. Le président du parti Debout la République a lancé son propre  "mur des cons" sous la forme d’un Tumblr.

Et tout le monde en prend pour son grade, autan les magistrats et la justice sont attaquée de manière virulente. Des personnalités politiques sont en effet prises pour cibles par le mur du parti de droite, comme le ministre de l’Intérieur Manuel Valls ou encore la garde des Sceaux Christiane Taubira.

Publicité
Un scandale sans précédentLe "mur des cons" du Syndicat de la magistrature, révélé par Atlantico.fr à travers une vidéo met le système judiciaire dans l’embarras. Alors que des personnalités politiques de droite telles que Nadine Morano, Nicolas Sarkozy ou Brice Hortefeux, sont affichées , des proches de victimes et des journalistes figurent également sur ce "mur de la honte". La question de l’impartialité des magistrats, acteurs principaux de notre système judiciaire, est remise en cause par cette affaire, à plus forte raison que le Syndicat de la magistrature compte pas moins de 30% des magistrats en fonctions. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a ainsi saisi le Conseil supérieur de la magistrature pour éclaircir l’affaire qu’elle a qualifié d’ "inadmissible".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité