Lors d'un entretien accordé à la LCP, Nathalie Kosciusko-Morizet s'en est prise à une journaliste du Monde. Celle qui brigue la mairie de Paris a dénoncé "l'acharnement" de Béatrice Gurrey à propos de sa campagne électorale.

© AFP

La candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a qualifié mercredi une journaliste du quotien Le Monde de "21ème tête de liste" d'Anne Hidalgo, la candidate PS des élections de mars prochain.

Intérrogée sur La Chaîne parlementaire (LCP), l'ancienne ministre du gouvernement Fillon s'est plainte du comportement et des papiers de Béatrice Gurrey. "Evidemment, si vous lisez toute la journée les articles de madame Gurrey dans Le Monde, vous vous dites : Wahou quel acharnement !", a-t-elle dénoncé. Sur le plateau de la LCP, NKM a ensuite affirmé que ces "gens", dont ferait partie la journaliste, "défendent le système" et "quelque part y participent".

La rispote du Monde

Un message a ensuite été mis en ligne sur le site du quotidien en guise de riposte. Dans cette note, Vincent Giret, directeur délégué des rédactions du Monde a condamné "l'attaque personnelle de Nathalie Kosciusko-Morizet à l'encontre de (leur) journaliste". Si la campagne est dure, comme il l'a indiqué, rien ne justifie "ces cas de dérapages de la part" des politiques.

Publicité
Début janvier, NKM avait déjà attaqué verbalement la journaliste. A ce moment, Nathalie Nougayrède, directrice du journal, avait réagi en envoyant à l'équipe de la candidate une lettre de protestation.

Vidéo à propos des municipales à Paris : NKM battue dans son arrondissement selon un sondage

Publicité