Nathalie Kosciusko-Morizet a choisi d’entretenir le mystère sur sa candidature à la mairie de Paris aux prochaines élections municipales. L’ancienne ministre aurait besoin d'encore un peu de temps pour réfléchir.

Ira, ira pas ? Il semble que Nathalie Kosciusko-Morizet n’a pas encore décidé si elle va ou non présenter sa candidature à la mairie de Paris en 2014. Au micro de RTL ce mardi, la députée-maire de Longjumeau (Essonne) a en effet déclaré n’avoir "pas achevé (sa) réflexion)" sur la question. Alors que François Fillon aurait choisi d’y renoncer pour se consacrer entièrement à l’élection présidentielle de 2017, l’ancienne ministre de l’Ecologie est fortement pressentie pour être la candidate UMP qui briguera la capitale l’année prochaine. "C’est une décision très difficile", a-t-elle indiqué avant d’expliquer : "Ca peut paraître oiseux ou un peu curieux, mais quand on est maire, c’est une relation qui est presque charnelle avec les administrés". Et d’ajouter : "C’est une décision qui n’est pas facile à prendre, dans un sens ou dans l’autre". 

Répondant aux rumeurs qui annoncent une décision dès la fin de cette semaine, Nathalie Kosciusko-Morizet a répliqué : "On prend ce genre de décisions seulement en les prenant totalement, en se brûlant totalement dedans, c’est quelque chose de presque intime comme décision, et quand elle sera prise je le dirai ".

Publicité
Et Fillon dans tout ça ?Alors que le bruit court dans les couloirs de l’UMP que François Fillon annoncera prochainement de manière officielle qu’il n’a pas l’intention de briguer la mairie de Paris mais plutôt l’Elysée en 2017, Nathalie Kosciusko-Morizet met un point d’honneur à ne pas parler en son nom et à ne pas se prononcer avant qu'il n'ait clarifié ses intentions. "S’il n’est pas candidat, vous verrez si je le suis moi-même à ce moment-là", a-t-elle expliqué avant de laisser planer le mystère en lançant : "ou peut-être avant qui sait ?". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :