Nathalie Kosciusko-Morizet a publié ce lundi sur son site Internet de campagne, son projet d'aménagement des stations de métro fantômes de la capitale. La candidate UMP à la mairie de Paris souhaite ainsi transformer ces endroits en "lieux de convivialité".

Nathalie Kosciuscot-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet a dévoilé ce lundi sur son site Internet, nkmparis.fr, les premières esquisses de son projet de réaménagement des stations de métro fantômes. Elle envisage notamment une piscine, un restaurant, un boîte de nuit ou encore une salle de spectacles.

Si aménager les stations de métro abandonnées paraît séduisant, le propriétaire de ces lieux y est peu favorable, a récemment indiqué Le Parisien. Lancée en mai 2013 par Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, l'idée semble irréalisable pour le responsable du patrimoine de la RATP.  "Créer un endroit sécurisé aux normes dans ce réseau est compliqué et implique un investissement conséquent", a-t-il indiqué au journal.

Publicité