En août dernier, Nathalie Michaud avait interpellé François Hollande sur le sort des seniors au chômage. Six mois après cette intervention, elle est désormais candidate aux élections municipales sur la liste du PS à La Roche-sur-Yon (Vendée).

©Capture Ecran BFM TV

De protestataire à candidate. A moins de deux mois du premier tour des élections municipales, le maire de la Roche-sur-Yon (Vendée), Pierre Regnault, a annoncé mardi que la chômeuse qui avait interpellé François Hollande en marge d’un déplacement officiel en août dernier était désormais candidate sur la liste PS qu’il présente. Agée d’une cinquantaine d’années, Nathalie Michaud n’avait pas hésité à profiter d’une visite du président dans sa ville pour l’apostropher à propos du sort des seniors au chômage. Une intervention qui avait alors été médiatisée et qui avait même conduit François Hollande à recevoir la chômeuse à l’Elysée. "Durant tout ce temps passé en sa compagnie, j'ai été écoutée, entendue, comprise avec attention", avait rapporté la quinquagénaire sur son blog à l'issue de ce rendez-vous, avant d’ajouter que son objectif était de "montrer que nous ne sommes pas invisibles et encore moins silencieux".

Publicité
"Il faut y croire pour faire bouger les choses"Et si Nathalie Michaud semble toujours déterminée à faire entendre ses revendications dans les plus hautes sphères de l’Erat, sans doute sa candidature sur la liste du maire sortant de la Roche-sur-Yon leur donnera plus de voix. "Je vais peut-être apporter le discours des personnes qui sont comme moi, qui vivent encore ou qui ont vécu la précarité, la dureté de la vie. Je pense qu'il faut y croire pour faire bouger les choses : il faut une politique forte face à ce monde économique, que les politiques arrivent à retrouver la place qu'ils occupaient avant", a-t-elle en effet expliqué. Et celle-ci d’ajouter à propos du maire sortant : "Quand on m'a contactée, j'ai rencontré un maire, mais au-delà d'un maire, j'ai rencontré une personne qui m'a semblé humaine, qui m'a vraiment semblé s'investir pour les habitants de sa ville".

Vidéo: Nathalie Michaud interpelle François Hollande