A moins de deux mois du premier tour des élections municipales, le récent changement d’état civil de Florence Bertocchio sur la liste Europe Ecologie-Les Verts crée actuellement un véritable pataquès à Toulouse. Plus de détails.

A Toulouse, Europe Ecologie-Les Verts est en ébullition. Tandis que les élections municipales approchent à grands pas, les Verts doivent en effet revoir leur liste. En cause : le récent changement de genre de l’une de leur colistière, Florence Bertocchio, lequel les contraint à revoir la parité de leur liste. En vertu du principe de parité, les partis sont tenus de respecter l’alternance homme/femme dans les villes de plus de 1 000 habitants. Mais alors que les Verts n’ont pris conscience des conséquences de ce changement que très récemment, ils effectuent actuellement une véritable course contre la montre pour être dans les temps.

Ingénieur de 54 ans et militante associative des transgenres, Florance Bertochio était il y a 5 ans encore un homme. Son changement d’état civil a été enregistré à l’état civil par un jugement rendu en décembre 2012 et retranscrit en juillet 2013. Et apparemment, tout le monde au sein d’EELV n’était pas au courant, notamment quand la candidate a été sollicitée en décembre dernier pour figure sur la liste. En 2010, Florence Berochio se trouvait sur la liste écologiste de Gérard Onesta pour les élections régionales.

Publicité
"Notre liste est la plus diverse"Les Verts se seraient finalement rendu de leur méprise la semaine dernière, juste avant de présenter officiellement leur liste. "On est loin d'avoir déposé la liste (...) ça va juste décaler tout le monde", a assuré Antoine Maurice, tête de liste EELV dans la ville Rose. Florence Bertocchio devrait ainsi se retrouver en 30e position, il faudra également faire entrer un autre homme à sa place sur la liste et faire sortir une femme, a-t-il précisé. Et de souligner : "C'est vraiment pour nous une occasion de pointer que notre liste est la plus diverse. Des hommes, des femmes, des homos, des trans', il y a de tout".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité