Candidat à sa propre succession pour les élections municipales à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Jean-Christophe Fromentin, l’actuel maire UDI de la ville, ne souhaite pas accueillir Jean Sarkozy sur sa liste.

©AFP

Il se présentera sans étiquette et sans Jean Sarkozy. A quelques mois des élections municipales, Jean-Christophe Fromantin, l’actuel maire UDI de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a en effet expliqué vouloir se représenter mais cette fois-ci, en tant que "candidat libre". Interrogé par Le Parisien quant à ses intentions pour la composition de sa liste, l’édile centriste a par ailleurs expliqué : "A compétences égales, moi je prends les plus loyaux. Ce sont ceux qui tractent avec moi depuis 2007 dans le froid, sans rien demander, qui seront sur ma liste". Et alors que Jean-Christophe Fromantin a également confirmé qu’on lui avait demandé de bien vouloir accueillir Jean Sarkozy sur sa liste, ces récents propos résonnent comme un refus à peine dissimulé d'accéder à cette requête. Le candidat n’acceptera donc pas le fils de l’ancien président dans ses rangs.

Publicité
Fromantin n’a "pas peur" de MAMEt alors que le bruit court que Michèle Alliot-Marie (MAM) pourrait elle aussi présenter sa candidature dans le fief de Nicolas Sarkozy, le maire de Neuilly-sur-Seine a assuré qu’il n’avait "pas peur d’elle. Faisant écho au fait que l’ex-ministre aurait été sollicitée par l’UMP pour briguer ce mandat, l’édile a poursuivi en prévenant : "Ils ont plus à perdre en faisant cela, parce ce que le parachutage ne réussit jamais. Surtout si c’est pour débarquer trois mois avant les élections".

Vidéo : Jean-Christophe évoque les dangers du "parachutage"

Publicité