L’eurodéputée s’est moquée ce mardi de la mise en scène orchestrée par le chef de l’Etat lors de sa visite chez Lucette, une habitante de Vandœuvre-lès-Nancy (Lorraine).

©Capture Facebook

La visite de François Hollande chez Lucette, une habitante de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), a été largement critiquée ces derniers jours. Suite aux révélations de la principale concernée sur la mise en scène orchestrée par les équipes de l’Elysée, de nombreux commentateurs ont dénoncé un mauvais coup de com’. Une analyse partagée par Nadine Morano. L'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a publié ce mardi un message sur Facebook dans lequel elle s’en prend au président de la République. "En Lorraine, on ne dit pas ‘merci pour ce moment’ à François Hollande", écrit-elle tout d’abord en référence au livre de Valérie Trierweiler.

L’ancienne ministre de l’Apprentissage a ensuite accusé le chef de l’Etat de faire preuve de mépris envers "le petit peuple de France", rappelant l’expression "les sans-dents". Une expression qu'utiliserait François Hollande pour parler des pauvres et qui lui avait été prêtée par Valérie Trierweiler. "L'instrumentalisation de Madame Lucette Brochet, colistière du maire socialiste de Vandœuvre-lès-Nancy, en est un symbole criant", a estimé l'eurodéputée.

"François Hollande instrumentalise, ment et falsifie"

Publicité
Elle a également tenu à rendre hommage à Lucette pour sa "sincérité", avant d’interpeller les Français : "Que chaque Français, de Lorraine ou d'ailleurs comprenne bien que François Hollande instrumentalise, ment et falsifie. Bref, il voudrait nous prendre pour des gogos".

En vidéo sur le même thème - Taubira: "tout déplacement du président de la République se prépare" 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité