Selon Emmanuelle Cosse, la France "pays extrêmement riche" doit accueillir tous les migrants et "leur donner des droits".

Invitée mardi matin sur I-Télé, la secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), Emmanuelle Cosse, s’est prononcée pour une politique favorable à l’accueil des migrants.

Alors que la droite et la gauche jouent un jeu d’équilibriste sur la question de l’accueil des migrants, la patronne des Verts a déclaré : "Je crois sincèrement que ce n’est pas en posant la question du nombre que l’on répond", à la crise migratoire, "ce n’est pas une bonne manière de poser (le débat) car ça laisse entendre que c’est un afflux de populations."

A lire aussi Nord : les migrants au cœur de la bataille Bertrand/Le Pen

Celle qui est aussi conseiller municipal d’Ile-de-France voudrait "une politique européenne sur la question de l’accueil des réfugiés et surtout (qu’elle) dise « Maintenant nous accueillons les gens qui sont sur notre territoire ». Il n’y a pas d’autres possibilités." Puis, Emmanuel Cosse ose une comparaison internationale : "Aujourd’hui, combien le Liban accueille-t-il de réfugiés ? Plus d’un quart de sa population."

"Donnons le message que nous accueillons tout le monde"

"Je crois qu'en France on a les moyens de ne pas se poser cette question-là. Nous sommes un pays extrêmement riche qui a des capacités d'accueil extrêmement fortes, explique-t-elle. Donnons le message que nous accueillons tout le monde et que nous pouvons leur donner des droits (...) Ce sont des gens qui n'ont pas le choix de toute façon."

Publicité
Si son discours peut paraître isolé, Emmanuelle Cosse "l’assume totalement. On ne peut pas être le pays des Droits de l’Homme et de la dignité humaine et se voiler la face devant des réfugiés qui sont à côté de nous."

Vidéo sur le même thème : Faut-il dire "migrants" ou "réfugiés" ?