Accusé dans un livre d’avoir "fait claquer" la culotte d’une journaliste qui l’accompagnait au forum de Davos, le ministre avait démenti cette information. Le collectif dont fait partie la journaliste a cependant donné la version des faits.

Décidément, depuis la sortie la semaine dernière de leur livre L’Elysée off, les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri font parler d’eux. Ainsi apprenait-on vendredi sous leur plume qu’un incident avait opposé Michel Sapin à une journaliste au forum économique de Davos, en janvier 2015.

Mais il ne s’agit pas d’un incident politique, ni même verbale. Non, selon les deux journalistes, le ministre des Finances aurait tout simplement "fait claquer l’élastique de [la] culotte" d’une "reporter en pantalon taille baisse", penchée devant lui pour ramasser un stylo.

A lire aussiPour se venger, Valérie Trierweiler publie une photo personnelle de Michel Sapin

Ni claquage de culotte, ni main aux fesses

Depuis la révélation de cette affaire, Michel Sapin a été interrogé par les médias, et a aussitôt opposé un "démenti catégorique" à toutes ces allégations.

Publicité
Pour démêler le vrai du faux, Métronews a contacté le collectif "Bas les pattes", dont fait partie la journaliste en question. Au nom du collectif, une journaliste de Médiapart a expliqué qu’il "ne s’agi(ssait) ni d’une culotte qu’on fait claquer ni d’une main aux fesses", précisant que le ministre avait en réalité "touché le bas du dos" de la reporter.

Vidéo sur le même thème : Michel Sapin et "l'affaire de la culotte" : quand la toile s'enflamme

Publicité