Selon "Valeurs actuelles", le ministre des Finances a fait appel à un hélicoptère de la gendarmerie nationale à des fins personnelles.

Après l'affaire de la culotte - dans laquelle Michel Sapin avait été accusé d'avoir "mis la main aux fesses" d'une journaliste - voici une autre affaire qui pourrait nuire au ministre des Finances.

A lire aussi Michel Sapin et la culotte d’une journaliste : on en sait un peu plus sur cette troublante affaire

En effet, comme le rapporte Closer, le magazine Valeurs actuelles, dans son dernier numéro, croit savoir que le ministre a utilisé de l'argent public pendant ses vacances.

Une facture de 1 600 euros

Cet été, sur l'île d'Yeu (Vendée), le locataire de Bercy avait dû écourter ses congés pour revenir le plus vite possible à Paris, laissant ainsi au port son petit bateau de pêche baptisé "Claude 2".

Publicité
Mais en en revenant sur son lieu de villégiature après son affaire réglée, Michel Sapin a découvert avec stupeur que son bateau avait disparu. Selon le magazine, le ministre a alors utilisé à des fins personnelles les ressources mises à sa disposition, mobilisant un hélicoptère de la gendarmerie pour retrouver "Claude 2". Coût des opérations, selon les calculs de Valeurs actuelles : 1 600 euros.

Vidéo sur le même thème : Michel Sapin : de l’argent public dépensé pour retrouver son bateau ?

Publicité