Martine Aubry, la maire PS de Lille et Jean-Louis Brochen sont mariés depuis 2004. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur leur couple.

1/ Ils se sont rencontrés à la mairie de Lille

Martine Aubry et Jean-Louis Brochen ont fait connaissance à la mairie de Lille en 1995. Lui était adjoint à la culture sous Pierre Mauroy tandis qu’elle venait d’être choisie par l’ex-maire de la ville pour lui succéder en 2001.

2/ Lui n’est pas encarté PS

Six ans plus tard, lorsque Martine Aubry a pris les commandes de Lille, Jean-Louis Brochen a décidé de se retirer de la vie politique. Engagé à gauche sans pour autant être encarté, cet avocat de formation a beaucoup travaillé pour la défense des libertés. Avant de rendre sa robe en 2011, il a notamment défendu des prostitués, des syndicats et des meurtriers. "Il perdait ses sous à aller défendre des gens", a assuré à l’AFP Me Vincent Potié, son associé à Roubaix pendant une vingtaine d'années. Et celui-ci de préciser que l’ancien avocat n’est "pas du genre colérique" mais plutôt à "lever le ton quand il faut le faire".

A lire aussi - Le nouveau surnom donné à Aubry par Valls et Hollande

3/ Ensemble, ils n'ont pas eu d’enfants

Presque dix ans après leur rencontre, Martine Aubry et Jean-Louis Brochen ont décidé d’unir leur destin. Ils se sont mariés le 20 mars 2004. Ensemble, ils n’ont pas d’enfants mais tous les deux étaient déjà parents. Ainsi, la maire de Lille est maman d’une dénommée Clémentine, née en 1978 de sa première union avec Xavier Aubry. Son second mari a quant à lui eu deux enfants de son précédent mariage avec Jacqueline Brochen. Aujourd’hui, il est même grand-père. Son épouse l’est quant à elle devenue en 2012 avec la naissance de la petite Gala.

4/ Jean-Louis Brochen victime d’une folle rumeur

Le mari de Martine Aubry est l’une des cibles de l’extrême droite. Certains de ses membres accusent en effet Jean-Louis Brochen d’être "l’avocat des islamistes". Ce qui a mis le feu aux poudres ? Le fait que cet avocat aujourd’hui âgé de 71 ait défendu un membre du "gang de Roubaix", des braqueurs liés à la mouvance islamiste,  en 2011. Déjà en 1983, le magistrat avait été pointé pour avoir assuré la défense de jeunes filles portant le foulard islamique à l’école. A cette époque, aucune loi ne réglementait le port du voile.

"De même que l'avocat d'un criminel n'est pas un lui-même un criminel, j'ai défendu ces jeunes filles alors que je n'étais pas favorable au voile. Je suis contre le voile et encore plus clairement contre la burqa, mais c'est l'honneur d'un avocat que de faire en sorte qu'un individu ait toujours quelqu'un pour le défendre", a-t-il déclaré en 2010 sur le site Nonfiction.fr (proche du PS) pour tenter de mettre fin à cette folle rumeur. "Sur mon mari, je sais qui a lancé cette rumeur" et "je l’ai appris avant que ça sorte de deux sources différentes", assurait de son côté Martine Aubry.

5 / Martine Aubry est fan de cuisine

Publicité
La maire de Lille et son mari partagent plusieurs passions comme l’Afrique, l’Italie, la littérature et le théâtre. Aussi, se rendent-ils chaque année aux Festival d’Avignon. Tous les deux vivent dans une maison du vieux-Lille, selon les informations de Gala (2009). Un lieu dans lequel Martine Aubry se plairait à cuisiner et à collectionner les livres de recettes. L’une de ses spécialités serait le tiramisu, le "meilleur de France", comme elle se plairait même à le dire, rapporte l’hebdomadaire.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :