Ce n’est pas parce qu’on s’appelle Le Pen que l’on est d’extrême droite ! C’est Marion Maréchal-Le Pen qui le dit, elle qui s’est présentée aux législatives de juin dernier sous les couleurs du FN….

Halte aux idées reçues et aux a priori ! Non, Marion Maréchal-Le Pen n’est pas d’extrême droite ! C’est elle-même qui l’affirme. Invitée de Marc-Olivier Fogiel sur RTL jeudi soir, la nièce de Marine Le Pen s’est dit ne pas se reconnaître dans cette qualification. Alors que le journaliste lui demandait si être une femme, être une Le Pen ou être d’extrême droite n’était pas trop difficile à vivre à l’Assemblée, Marion Maréchal-Le Pen a répondu non. A toutes les questions. Etre une Le Pen ne lui pose pas de problème, pas plus qu’être une jeune femme, ses collègues masculins étant plutôt sympa avec elle.

Marc-Olivier Fogiel a alors un peu insisté en lui demandant si elle était plutôt Marine ou Jean-Marie. « Je ne peux pas vous répondre car je ne suis pas d’extrême droite » a affirmé la plus jeune députée de France. Voilà qui est dit ! « Je ne suis pas d'extrême droite ni historiquement, ni politiquement. Si l'on doit s'en tenir juste aux mots, je ne vois pas en quoi nos idées sont extrémistes » a-t-elle précisé. « Si on doit parler de l'élection des américains, on regarde (..) le programme d’Obama et comparé à nous, on est des gentils petits garçons » a-t-elle estimé.

Publicité
Dans ce cas, comment se positionne Marine Maréchal-Le Pen, qui porte les couleurs du Front National dans l’hémicycle ? Elle n’est pas d’extrême droite mais elle ne se voit pas non plus comme quelqu’un de modéré. Difficile de s’y retrouver. « Je suis une jeune femme réaliste et lucide. Ce n'est pas une question de modération mais d'être concret » a-t-elle expliqué.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :