Dans un reportage du Supplément de Canal+, Nadine Morano revient sur l'épisode de la femme en niqab croisée à la Gare de l'Est.

On la sait très remontée sur le sujet. Dans le cadre d’un reportage du Supplément de Canal+, Nadine Morano ne paraît pas moins déterminée dans son combat contre la burqa, quitte à user de phrases chocs. En effet, alors qu’elle rencontre au Parlement européen un groupe de personnes venant de sa circonscription, Nadine Morano explique son action et revient sur l’épisode de la femme entièrement voilée croisée à la gare de l’Est au mois dernier.

Lire aussi : Strasbourg : tentative d’incendie devant la Grande Mosquée

 Dans cet exposé improvisé, voici comment Nadine Morano évoque cette histoire : "quelqu'un qui circule dans une gare avec un voile intégrale et une valise à la main, c'est aussi suspect qu'une valise abandonnée dans un coin".

Publicité
Des propos chocs qui font échos au discours qui était le sien lorsqu’elle s’était rendue au commissariat de la Garde de l’Est pour réclamer l’arrestation d’une femme entièrement voilée. Selon le rapport des policiers, Nadine Morano s’était présentée de façon "extrêmement agressive" indignée par le fait qu’un fonctionnaire de police lui demande ses papiers pour enregistrer sa venue.

> Vidéo sur le même thème : Nadine Morano : "Je dis à Nicolas Sarkozy : c’est maintenant ou jamais !"