La présidente du Front national s’envolera très prochainement de l’autre côté de l’océan Atlantique. Un déplacement bien mystérieux. Découvrez pourquoi. 

L’information a été révélé ce jeudi matin sur France Info : Marine Le Pen a prévu de se rendre très prochainement outre-Atlantique. Du 23 au 25 mars, la présidente du Front national sera à Saint-Pierre-et-Miquelon, un archipel français d’Amérique du Nord. Quatre ans après y avoir récolté un score de 16% au premier tour de l’élection présidentielle, la leader du parti d’extrême droite a l’intention de partir à la rencontre des citoyens de cette collectivité d’outre-mer. Un objectif qui s’inscrit dans son projet pour 2017 mais qu’elle a pourtant préféré taire, pour répondre à sa nouvelle stratégie envers les médias.

A lire aussi – Marine Le Pen : pourquoi on ne voit plus la présidente du FN

"Se taire, c'est se faire entendre"En effet, lors de ses vœux aux Français en début d’année, Marine Le Pen avait prévenu qu’elle se ferait très discrète au cours de douze prochains mois et ce, pour s’éloigner "de la politique politicienne" mais aussi pour "s’enrichir d’un dialogue avec les Français". "Mesdames, messieurs, vous me verrez peu cette année", avait-elle-même annoncé. Silencieuse et presque invisible, celle qui se rêve à l’Elysée en 2017 a donc organisé son prochain déplacement dans le plus grand secret, et surtout loin des médias. "J'ai pour consigne, et tous les gens du FN de Saint-Pierre-et-Miquelon ont pour consigne de ne rien dire à personne. Moi j'ai prévenu tous les gars d'ici de ne rien dire", a confirmé le chef de file départemental, Roger Rode, au Figaro. "Se taire, c'est se faire entendre. Je pense qu'elle a choisi une solution complètement inscrite dans la contestation de ce que devient le politique. On n'est pas des bêtes de foire", a de son côté estimé le député Rassemblement Bleu Marine, Gilbert Collard, dans les colonnes du quotidien.

Publicité
Mais la Marine Le Pen n’aurait pas l’intention de s’arrêter à Saint-Pierre-et-Miquelon. France Info croit en effet savoir qu’elle pourrait en profiter pour se rendre également sur le continent nord-américain.

A voir aussi - La vidéo (baclée) des voeux de Marine Le Pen pour 2016 : on entend son chat !