En voyage au Liban dans le cadre de sa campagne pour l’élection présidentielle, la candidate FN a dû annuler une rencontre avec un officiel religieux. Elle a refusé de se plier à ses conditions.

De dimanche à mardi, Marine Le Pen est en visite au Liban pour rencontrer des hauts dirigeants dont le président Michel Aoun. Mardi matin, elle devait s’entretenir dans la capitale avec Abdellatif Deriane, le grand mufti de la République libanaise, mais a dû finalement annuler le rendez-vous.

La raison de ce changement de programme est le refus de la candidate à l’élection présidentielle de porter le voile au moment d’entrer dans les bureaux du responsable religieux situés dans la mosquée à Beyrouth. Un léger incident qui a lieu alors que Marine Le Pen cherche à tisser des liens avec des chefs d’Etat pour asseoir sa crédibilité présidentielle.

A lire aussi - Marine Le Pen : découvrez comment elle surnomme François Fillon

"Vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas"

D’après le service de presse du grand mufti, Marine Le Pen avait été informée bien avant la rencontre de la nécessité de porter le voile. L’entourage de la présidente du Front national a plaidé le malentendu, répondant qu’elle avait signalé qu’elle n’acceptait pas la demande et que l’invitation n’avait pas été annulée pour autant. "Vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas" a déclaré la candidate juste avant de quitter les lieux, d’après Le Huffington Post.

Publicité
Cet incident rejoint les positions de Marine Le Pen sur la laïcité. Dans l’Émission politique sur France 2 début février, la candidate FN avait déclaré vouloir étendre la laïcité "à l’ensemble de l’espace public" en interdisant le port de signes religieux ostentatoires. Ceci explique son refus de porter le voile, malgré l’importance de la rencontre avec une figure religieuse libanaise. Ce mardi, la fille de Jean-Marie Le Pen a rencontré un autre dirigeant religieux, Bechara Boutros Rahi, patriarche de l’Eglise maronite du Liban, représentant la communauté chrétienne du pays.

En vidéo sur le même thème : La première fois de Marine Le Pen avec un président

Thématiques élections: 

  • LAICITE