Selon les propos rapportés dans la bande dessinée "Le Journal du off", la présidente du FN n'aurait pas apprécié la diffusion d'une image compromettante lors d'un Journal télévisé où elle était invitée.

On savait que Marine Le Pen n'avait pas apprécié son passage au Journal télévisé de France 2 le 28 mars dernier, mais on ignorait à quel point. D'après la bande dessinée Le Journal du off,(Ed. Glénat), qui paraî­tra fin mai, les jour­na­listes Frédé­ric Gerschel et Renaud Saint-Cricq affirment que la présidente du FN a eu des mots très durs à l'encontre de David Pujadas.

Quelques minutes après la diffusion d'une photo de l'un de ses proches censé faire "un salut nazi", Marine Le Pen aurait dénoncé des "méthodes de voyou" après avoir publiquement réfuté tout "salut nazi". Il s'agissait selon elle d'un bras tendu, mais pas totalement, comme pour saluer des amis au loin. 

"Vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir"

Hors antennes, la candidate à la présidentielle s'est mise en colère. "Ce que vous avez fait, c'est lamen­table, ce sont des méthodes stali­niennes, vous m'avez piégée", relate l’ou­vrage. "Vous êtes indignes ! C'est une chaîne de sévices publics, vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir, vous êtes des laquais"aurait égale­ment lâché la tante de Marion Maréchal-Le Pen.

Publicité
Quelques minutes plus tôt, sur le plateau, Marine Le Pen s'en était prise à la présidente de France Télévisions : "Je sais que madame Ernotte est une amie de monsieur Macron. Vous avez passé trois reportages à charge contre le Front national et contre moi (...) Je suis heureuse que les Français voient la manière dont vous traitez l'information ! (...) Ce sont des méthodes de voyou."

Vidéo sur le même thème : Présidentielle 2017: la déclaration de Marine Le Pen en intégralité 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité