Présente dans le public lors du Grand débat, la sœur de la candidate à l'élection présidentielle semble se faire une place dans la campagne. Un rapprochement entre les deux femmes qui pourrait marquer la fin d'années de tensions.

Le grand retour de Marie-Caroline Le Pen ? Mardi soir, la fille aînée de Pierrette et Jean-Marie Le Pen était assise dans le public juste derrière le pupitre de Marine pendant le Grand débat. Une présence qui est loin d’être passée inaperçue puisque certains l’ont confondue avec... Penelope Fillon ! Inconnue auprès des jeunes internautes, la plus discrète des soeurs Le Pen s'était mise en retrait lorsqu'elle avait quitté la vie politique aux débuts des années 2000.

Alors qu'elle était déjà présente sur le plateau du premier débat en mars et aux Assises présidentielles du parti frontiste à Lyon en février, la présence de Marie-Caroline Le Pen aux côtés de sa soeur se confirme. "Marine souhaitait que je vienne pour le débat et ça me faisait plaisir de la soutenir. Ça ne va pas plus loin que ça", a-t-elle déclaré au Parisien. Alors que Marine Le Pen fait partie des favoris pour l'élection présidentielle, sa soeur pourrait bien être de plus en plus visible à ses côtés. Si elle n’a aucun rôle officiel dans l’organigramme pour l'instant, la tante de Marion Maréchal Le Pen "s’occupe bénévolement de la campagne" en organisant notamment la vente des produits dérivés, avait rapporté LCI.

A lire aussi Marie-Caroline, Marine et Yann : qui sont les filles Le Pen ?

"Pour le moment, je me contente de regarder tout cela"

Sa présence aux débats pourrait donc être le signe d'un retour auprès des siens, dans le parti fondé par son père avec lequel elle avait brutalement rompu à la fin des années 1990. L’aînée des sœurs avait en effet suivi son mari, Philippe Olivier, qui s’était rallié à Bruno Mégret contre Jean-Marie Le Pen en 1998, provoquant une scission au sein du Front national. Une trahison que le patriarche n’avait pas pardonné à sa fille.

En 2000, son mari et elle ont quitté le Mouvement national républicain de Bruno Mégret et se sont mis en retrait de la vie politique. Après des années loin de ses soeurs, Marie-Caroline, âgée de 57 ans, semble s’être réconciliée avec elles, comme en témoigne une photo qu’elle avait postée sur les réseaux sociaux. Un cliché pris dans le jardin de sa maison à Draveil dans l'Essonne en août 2016.

Publicité
Marie-Caroline pourrait alors se rapprocher aussi du Front national, maintenant que son père en a été exclu en 2015. Connue pour sa discrétion et sa réserve, elle semble pourtant vouloir rester encore en retrait. "Je n'ai aucun rôle officiel. Quand on me demande un petit coup de main, je le fais. C'est tout. (…) Pour le moment, je me contente de regarder tout cela", a-t-elle confié au Parisien à propos de sa participation à la campagne. Aujourd'hui, mariée et mère de deux enfants, elle travaille à mi-temps dans l'immobilier. Un poste qu'elle aurait à abandonner si elle venait à occuper des fonctions plus importantes auprès de Marine et du parti.

En vidéo - Marie-Caroline Le Pen : "Je pense que Marine va être brillante comme d'habitude"