L’examen du projet de loi sur le mariage pour tous débute aujourd’hui à l’Assemblée. Les députés devront examiner le texte point par point, et avec plus de 5 000 amendements déposés par l’opposition, la discussion s’annonce animée.

Les parlementaires vont avoir du pain sur la planche. Les discussions sur le projet de loi qui doit ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels démarrent cet après-midi à l’Assemblée. L’examen du texte devrait durer une quinzaine de jour. Majorité et opposition vont donc confronter leurs points de vue, et le débat s’annonce déjà houleux. Avec plus de 5 000 amendements déposés par l’opposition, les sujets d’affrontements ne devraient pas manquer.

La majorité, favorable à l’ouverture aux couples homosexuels des mêmes droits dont disposent les couples hétérosexuels, se heurtera à l’opposition pour qui un enfant ne peut s’épanouir correctement qu’entre deux parents de sexe différent. L'UMP a d’ors et déjà prévu de déposer une motion de rejet préalable, ainsi qu’une motion de renvoi en commission, et se réserve le droit de déposer à tout moment une motion référendaire pour soumettre la question du mariage gay au peuple français.

Publicité
Les détracteurs du projet de loi ont déjà fait la démonstration dans la rue de leur opposition au texte présenté par le gouvernement et voté en conseil des ministres. Ils étaient environ 340 000 à défiler les rues de Paris le 13 janvier dernier. Ce dimanche 27 janvier, les partisans du mariage pour tous étaient, eux, un peu moins à prendre le pavé parisien, mais ont réaffirmé leur soutien au mariage gay. Jean-Marc Ayrault a de son côté également réaffirmé que « ce projet de loi, dans la sérénité mais la clarté, sera adopté par une large majorité et deviendra une loi de la République ».

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité