Selon le Canard Enchainé de cette semaine, le ministre de l'Intérieur utiliserait la police à des fins personnelles afin de faire évacuer les SDF qui occupent les trottoir de la rue où se trouve son logement. Plus de détails avec Planet.fr.

Le Canard Enchainé sorti ce mercredi révèle une anecdote étonnante : Manuel Valls aurait lui-même demandé à la police de renforcer les patrouilles dans son quartiers afin d'éloigner les SDF des rues où il vit, près de la rue de la Roquette, dans le XIe arrondissement de Paris.

C'est sa femme, la violoniste Anne Gravoin, qui lui aurait révélé être gênée par la présence de SDF et de Roms, surtout devant la supérette où elle allait faire ses courses. Le ministre de l'intérieur, premier policier de France, aurait alors demandé au commissariat du XIe arrondissement d'intervenir et d'éloigner ces personnes, en appliquant "une tolérance zéro pour les SDF sur les trottoirs".

Réactivation d'un arrêté de 2008Afin de pouvoir le faire plus facilement la police aurait remis au goût du jour un arrêté de 2008, interdisant la consommation d'alcool sur la voie publique dans ce quartier-là à partir de 16h.

Publicité
Au ministère de l'Intérieur, on dément toute demande privative de Manuel Valls. La préfecture de police de Paris indique même que ces décisions seraient des "consignes liées à des plaintes d'élus UMP et à des pétitions de riverains depuis trois mois".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité