Luisa Valls, la mère du Premier ministre, raconte l'enfance de ce dernier dans "Valls, le matador", le documentaire diffusé lundi 13 avril sur France 3.

A l'occasion du mois du documentaire politique sur France 3, la chaîne diffusera "Valls, le matador", lundi prochain. Dans ce reportage consacré au chef du gouvernement et réalisé par Franz-Olivier Giesbert, des proches, politiques et journalistes sont invités à tirer le portrait d'un des hommes politiques les plus en vogue aujourd'hui. Plus encore, Luisa Galfetti dite Luisa Valls, la mère du Premier ministre, raconte son enfance qui va d'un certain repli sur soi à un goût affiché pour le leadership, dans un extrait publié par Le Huffington Post

Manuel Valls, "comme un chef"

Interrogée sur l'enfance du "matador", Luisa Valls ne tarit pas d'éloges. Comme une mère en somme. C'était "un enfant très doux, très tranquille et très obéissant", explique-t-elle. Un caractère pacifique qui ne l'empêchait pas de faire preuve d'une certaine détermination, déjà. "Quand il était avec les autres garçons, il était intrépide", ajoute la mère du Premier ministre. "Peut-être qu'il menait déjà un peu la bande... comme un chef", conclu-t-elle.

Manuel Valls appelait son père "Monsieur"

Le reportage nous apprend que le père de Manuel Valls était un peintre de renom. A 13 ans il lui demanda de poser une seconde fois pour un portrait. Un exercice difficile qui a duré plusieurs semaines, avoue le Premier ministre, avant d'évoquer le plaisir de "rentrer dans l'univers de mon père". Un tableau qu'il a d'ailleurs immédiatement accroché dans son bureau de ministre de l'Intérieur.

A ce propos, Luisa Valls évoque les regrets de son fils. Son mari, Xavier Valls, étant mort en 2006, n'a pu constater l'ascension du futur chef du gouvernement. "Manuel doit beaucoup regretter que son père (…) n'ait pas vu là où il est arrivé (…) Il serait très content que son père puisse l'admirer comme peut-être lui l'a admiré", explique-t-elle.

Les textos d'Hollande et Valls

Outre le témoignage de la mère de Manuel Valls, l'enquête récolte également les dires des politiques, notamment ceux de François Hollande. Si ce dernier affirme d'abord être satisfait de son Premier ministre : "Il est nerveux, il ne se démonte pas, c'est bien, notamment à l'Assemblée nationale", il évoque également quelques anecdotes.

Publicité
Dans un extrait diffusé par La Nouvelle Édition de Canal +, on découvre le type de SMS que s'envoie le duo de l'exécutif. "Le matin nous échangeons très tôt, par un texto d'ambiance (…) C'est à dire comment nous avons entendu la presse audiovisuelle, ou comment nous avons lu la presse écrite, qu'est-ce que nous ressentons comme impressions de la matinée", explique François Hollande, rieur. Avant d'ajouter : "Et le soir nous terminons par un texto de nuit, pour nous dire sans doute au revoir et à demain".

Vidéo sur le même thème - "Valls, le matador" : la mère de Manuel Valls témoigne dans un documentaire inédit 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité