Le Premier ministre s’est récemment permis de faire une blague très graveleuse au ministre de l’Economie. Une boutade qui aurait bien fait rire leurs collègues.

On les disait en froid et pourtant, force est de constater que les deux hommes savent parfois plaisanter ensemble. Ainsi que le rapporte Le Canard Enchaîné cette semaine, Manuel Valls aurait récemment fait une blague très graveleuse à Emmanuel Macron. Lors d’une séance de questions au gouvernement au début du mois, le chef du gouvernement se serait ainsi approché du ministre de l’Economie pour rebondir sur les propos qu’il avait tenus quelques heures plus tôt au micro d’Europe 1 et qui ne lui avaient visiblement pas plu.

"Et ton zizi ? Il est atone ?"Alors qu’Emmanuel Macron avait confié ses inquiétudes de voir la croissance être « atone » en 2016, soit comprise entre 1% et 1,2%, Manuel Valls lui a demandé tout de go : "Et ton zizi ? Il est atone ?". Une blague quelque peu déplacée qui reprenait certes une expression du ministre mais n’avait rien à voir avec la politique. Mais, loin de se dégonfler, le ministre de l’Economie lui aurait ensuite répondu, sur le ton de l’humour toujours : "Heureusement qu’il n’est pas comme la courbe du taux de croissance".

Si le Canard Enchaîné ne précise pas si cet échange a su briser la glace entre les deux hommes et si ces derniers se sont ensuite fendus d’un sourire ou même d’un fou rire, il rapporte cependant que leur entourage, lui, s’en est bien gaussé. La blague de Manuel Valls aurait même déjà fait le tour de Bercy et de l’Assemblée.

Publicité
La blague graveleuse de François HollandeLe Premier ministre n’est pas le seul politique à avoir récemment osé une blague graveleuse en public. Souvenez-vous, en avril 2014, lors d’une visite à l’usine du fabricant de pneumatiques Michelin à Clermont-Ferrand, François Hollande avait lâché : "L'idée de ce déplacement, elle est venue d'une visite que j'avais faite (...) au salon de l'Auto. Le président Sénard (le président de Michelin, ndlr) m'avait pris... Enfin, tout à fait correctement, avec beaucoup d'égards. Et m'avait dit : 'ce serait un jour heureux si vous vouliez venir ici' ".

Vidéo sur le même thème : La blague graveleuse de François Hollande chez Michelin

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité