Mardi à l’Assemblée nationale, le Premier ministre n’a pas pu se retenir de rire en public après avoir entendu la mise en garde d’un député radical de gauche. Découvrez ce qui l’a fait glousser. 

Manuel Valls s’est laissé aller à rire en public, mardi à l’Assemblée national. Lors de la séance de questions au gouvernement, le député radical de gauche, Alain Tourret a en effet pris la parole, ce qui a déclenché une vive réaction chez le Premier ministre.

Au micro, le parlementaire a voulu saluer l’action de Myriam El Khomri aux commandes du ministère du Travail tout en la mettant également en garde contre les divergences que son projet de loi a récemment fait naître au sein de son propre camp. Alors que la loi travail portée par celle qui a remplacé Michel Sapin divise les Français et la classe politique, Alain Tourret a estimé que les ministres qui s’y opposaient était "des parasites de la majorité". Ce qui n’a pas manqué de faire sourire Myriam El Khomri et de faire partir Manuel Vals dans un fou rire.

A lire aussi – Loi El Khomri : quels sont les points de blocage ?

Publicité
Le coup de sang de Manuel Valls Une réaction d’autant plus surprenante de la part du Premier ministre que, par le passé, il s’est davantage illustré dans l’Hémicycle pour ses coups de sang que par ses fous rires. On se souvient notamment de sa réponse cinglante à la députée LR Marie-Louise Fort après que celle-ci s’en était pris à Christiane Taubira, il y a un an.

 

Publicité