Le Premier ministre et son entourage ont observé des anomalies sur leur téléphone après un voyage en Israël où ils avaient dû les laisser aux services secrets israéliens. 

La France soupçonne Israël d’espionnage, et pas sur n’importe qui. Selon l’Express, les téléphones de Manuel Valls et de son entourage pourraient avoir été mis sur écoute.

Le 24 mai dernier, le Premier ministre et une délégation se sont rendus en visite officielle dans l’Etat hébreux afin de relancer le processus de paix entre Israël et la Palestine. Lors de leur voyage, Manuel Valls et son entourage avaient dû confier leur téléphone aux services secrets israéliens avant d’être reçus par leurs hôtes.

A lire aussi Cadavre de rat, faux miroir... : la CIA révèle ses méthodes d'espionnage

Israël nie toutes velléités d’espionnage

Seulement, en sortant d’une réunion avec des officiels israéliens, les Français n’ont pas récupéré leur téléphone dans le même état. Soupçonneux, les membres de la délégation française ont confié, dès leur retour en France, leur appareil à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (Anssi).

Selon les informations de l’hebdomadaire, Matignon a reconnu qu’un des téléphones était bien tombé en panne durant le voyage, sans toutefois tirer de conclusions hâtives.

Publicité
Mercredi après-midi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a dénoncé ces soupçons d’espionnage : "Israël nie cette information. Israël considère la France comme un pays ami, lui transmet des renseignements en cas de nécessité, et ne l'espionne pas."

Vidéo sur le même thème : Des manifestants s'invitent chez Manuel Valls pour l'apéro

Publicité