La publication d'une publicité de la "Manif pour tous" sur une page entière du quotidien Le Monde a provoqué l'indignation des partisans du mariage pour tous. Au premier rang des mécontents se trouve Pierre Bergé, le propriétaire du journal.

Adressé aux sénateurs, le publi-communiqué de la Manif pour tous exhorte les parlementaires à rejeter le texte :" Mesdames, Messieurs les Sénateurs, le texte du "mariage pour tous" et l'issue de la crise morale, sociale et politique sont entre vos mains. Nous comptons sur votre sagesse démocratique et le rejet du texte pour aider le Président de la République à retirer le projet de loi Taubira."Par ailleurs le texte dénonce la "filiation-fiction" et la "fabrication d'êtres humains" et annonce un nouveau défilé en mai.

La colère et les menaces du patron du MondeCette publication a choqué de nombreux lecteurs du journal, y compris son patron Pierre Bergé qui a exprimé sa colère sur Twitter. D'après lui, cet encart ne correspond pas à la ligne éditoriale du Monde : " Profondément scandalisé que le journal Le Mondeait publié une publicité pour la Manif' pour tous. Contraire aux valeurs de ce journal. J'ai demandé des explications à Louis Dreyfus. A suivre."

Plus loin, Pierre Bergé se fait même plus menaçant et semble annoncer que des têtes vont tomber: "Cette pub dans Le Monde est tout simplement une honte, et ceux qui l’ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal. A suivre."

Pierre Bergé et la Manif pour tous, une inimitié de longue dateLe patron de presse n'en est pas à sa première passe d'armes avec les amis de Frigide Barjot. Le 17 mars dernier sur le compte twitter de Pierre Bergé était apparu un message disant:

Publicité
" Si une bombe explose le 24 mars sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c'est pas moi qui vais pleurer". Le collectif avait alors porté plainte pour 'incitation à commettre un acte de terrorisme". 

Crédit photo: ©Le Lab Europe 1

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

6 commentaires

Ce qu'il y a de choquant,

Portrait de akervil

K

Ce qu'il y a de choquant, c'est qu'il prêche pour sa paroisse étant lui même homosexuelle, en France c'est un comble on s'occupe plus des minorités que de la majorité des citoyens

Votez pour ce commentaire: 

J'espère qu'il sera condamné

Portrait de akervil

K

J'espère qu'il sera condamné pour ses propos d'incitation au terrorisme

Votez pour ce commentaire: 

Pierre Bergé ,l'homme pour

Portrait de TAGAR

Pierre Bergé ,l'homme pour qui les femmes sont des ventres à louer !

Votez pour ce commentaire: 

Donc Monsieur Bergé n'est pas

Portrait de siger95

Donc Monsieur Bergé n'est pas pour laisser s'exprimer toutes les idées, y compris celles qu'il ne partage pas ? la pub ne tient aucun propos homophobe. Voilà qui montre que l'intolérance est des deux côtés , ce qui rend tout débat aussi stérile bien qu'indispensable. 

Votez pour ce commentaire: 

M. BERGER évoqué comme

Portrait de passant par là

M. BERGER évoqué comme "patron de presse"...voilà bien le danger pour la démocratie:

Il est propriétaire et non patron, ce qui sous-entend que les professionnels doivent se la fermer et se contenter de satisfaire leur propriétaire...avec ses lubies, se perversions, ses peurs, ses angoisses, ses amours qui doivent donc s'appliquer à tous. On avait compris...!

Les homos sont des pervertis qui n'acceptent pas de porter leur croix et veulent devenir la norme au pouvoir en s'attribuant les enfant des autres " de droit". En effet rien ne s'opposait à ce que la garde d'un enfant soit confiées à un homosexuel, ce qui éxistait déjà mais pas de droit, tout comme pour des personnes hétéros d'ailleurs, sans distinction, chaque cas devant être apprécié dans son contexte dans un cadre juridique. La loi envisagée leur donnerait donc une prérogative sur les hétéros qui ont ne peuvent être que demandeur sans garantie d'obtenir "de droit".

Reste que les couples non pervertis devront donc assurer des enfants pour des couples pervers puisque non aptes à la reproduction. C'est pourtant cette situation ( le "risque" de la reproduction) qui a légétimé le statut du mariage, statuant sur le droit des enfants, les obligations alimentaires, les transmissions etc...Il n'y a donc rien qui justifie en principal l'accès au mariage pour un couple qui a perverti la sexualite transformant le moyen en but ( la plaisir en but plutôt que comme un moyen pour la procréation et le statut juridique du mariage comme un moyen de garantie financières alors qu'il s'agit d'assurer la continuité filliale naturelle ). Reste que les adeptes du "mariage pour tous" on donc retenu le coté nacissique du mariage en oubliant sa légitimité naturelle et son but. L'outil pour faire est devenu le but alors qu'il n'est bien sûr qu'un moyen.

Le mariage pour des homos n'est donc qu'une satisfaction narcissique personnelle qui oublie le sens réel et la responsabilité naturelle, d'où sans doute cette éxigence d'obtenir des autres des enfants que l'on refuse de concevoir soi-même puisque centré sur son plaisir et sa satisfaction personnelle. Cela arrive malheureusement dans les procréations hétéros mal assumées, inutile de l'instituer. La bonne volonté, la gentillesse, a bonne intention, l'esprit "sauveur" n'ont rien à voir la dedans, ils sont une fois de plus l'enfer pavé de bonnes intentions et encore, elles sont annoncées mais pas réalistes pour un sous ( plutôt pour des milliers de sous...).

Pensée émue pour nos enfants vus comme de simples objets de consommations pour la satisfaction narcissique des "adultes"... Voilà des gens en poste de responsabilité ( eux disent d'ailleurs "au pouvoir"; c'est tout dire...) qui instaurent comme règle leurs peurs leurs fuite leurs espoirs leurs rêves...très personnels !

Regarder la vie familiale des élus et personnages politiques et vous commencez à comprendre...Leur souci c'est juste d'obtenir facilement le but sans passer par l'obligation des moyens; le pouvoir, pas le devoir !

 

La perversite comme modèle sociale et humain c'est un peu un crime contre l'humanité non ?

Votez pour ce commentaire: 

Publicité