Alors que le gouvernement a annoncé une réforme de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, Planet s’est penché sur les politiques qui ont déjà dû le payer. Certains vous étonneront sûrement.

Le débat fait rage en ce moment sur la réforme de l’ISF. Le gouvernement a dans l’idée de le supprimer pour le transformer en simple impôt sur la fortune immobilière. Jusqu’à maintenant, les placements financiers, les meubles, les bijoux, les véhicules étaient compris dans le calcul.

Si la question risque d’être longuement évoquée dans certaines familles, elle interpellera certainement quelques hommes et femmes politiques qui ont déjà eu à payer à l’ISF, à l’instar du président de la République, Emmanuel Macron.

En 2016 sur le plateau de LCP, celui qui n’était pas encore chef de l’Etat a expliqué avoir réglé 1500 euros au titre de l’impôt sur la fortune. Il s’avère que la maison de Brigitte Macron au Touquet a été réévaluée à la hausse, ainsi que l’explique le Huffington Post.

Emmanuel Macron n’est pas le seul chef d’Etat à avoir déjà été assujetti à l’ISF, avant lui Nicolas Sarkozy a dû faire un chèque. En janvier 2007, celui qui était alors ministre de l’Intérieur avait confirmé payer l’ISF depuis un an, comme le rapporte Challenge. En 2006, l’époux de Carla Bruni avait ainsi versé 1988 euros au titre de l'impôt de solidarité sur la fortune. A l’époque, Ségolène Royal avait aussi évoqué son patrimoine. Elle avait publié une déclaration tout simplement intitulée "Mon patrimoine", et dans laquelle elle écrivait : "François Hollande et moi sommes redevables de l'ISF pour la deuxième année consécutive pour un montant annuel de 862 euros".

D’anciens ministres concernés

Outre les anciens présidents ou candidats à la présidentielle, l’ISF a également concerné d'anciens ministres voire même un actuel ministre.

En 2013, L’Express indiquait que Laurent Fabius, Marisol Touraine et Michel Delaunay payaient l’ISF. Jérôme Cahuzac y avait été également assujetti au titre de son patrimoine 2010.

Publicité
Actuellement au gouvernement, Nicolas Hulot est l’un des ministres les plus riches et cela suscite des inquiétudes, comme le rapportait le Canard Enchaîné il y a peu. "Hulot est l’un des ministres les plus riches du gouvernement (…) Il y aura bien un pervers pour calculer combien d’ISF il va payer en moins grâce à cette réforme." a confié au journal satirique un ministre.

Pour l’instant, les déclarations de patrimoine des ministres d’Edouard Philippe n’ont pas encore été publiées.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité