Au cours d’une interview accordée ce mardi à France 2, l’ancienne ministre Valérie Pécresse a assuré qu’en "privé", l’actuel ministre de l’Economie est proche d’une partie de la droite.

Valérie Pécresse n’a pas mâche ses mots pour dire ce qu’elle pensait de l’action d’Emmanuel Macron aux commandes de Bercy. Invité sur le plateau de France 2, la députée UMP des Yvelines a en effet affirme qu’en "privé", le ministre de l’Economie n’est "pas loin de ce que dit une partie de la droite sur les réformes". La limite se situerait cependant, et toujours selon elle, au fait qu’Emmanuel Macron ne "fait pas" ces réformes. "Sur tous les sujets il ne les fait pas", a-t-elle regretté.

"Une loi totalement en deçà des ambitions"

Et alors que le ministre a vivement défendu la loi Macron la semaine dernière, notamment avec le recours de l’article 49-3 de la Constitution, Valérie Pécresse a estimé que cette loi "n’est pas suffisamment audacieuse". Et celle-ci de déplorer : "On sait quels sont les freins à l’économie française (...). J’ai proposé avec François Fillon 60 amendements pour essayer d’aller plus loin dans les réformes, le gouvernement n’a pas souhaité (les) accueillir, il a fait une loi totalement en deçà des ambitions".

Publicité
Agé de 36 ans, Emmanuel Macron est le plus jeune ministre du gouvernement de Manuel Valls. Ancien banquier d’affaires chez Rothschild, il a été moqué lors de sa nomination à Bercy. Ses détracteurs lui reprochent non seulement son jeune âge mais également ses anciennes fonctions. Les Guignols ont même fait une marionnette de lui bébé en costume.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité