Vidéos A la une
Les Lettons renouvellent leur Parlement. Et sauf coup de théâtre, la coalition sortante de centre-droit de la Première ministre Laimdota Straujuma devrait être maintenue au pouvoir. 'Il est important pour la sécurité du pays que le parti Harmonie ne reçoive pas trop de voix', a déclaré la dirigeante après avoir voté. Harmonie est le parti de l'importante minorité russophone de la Lettonie. Il est dirigé par le maire de Riga Nils Ushakovs, qui s'est déclaré être un fan du président russe Vladimir Poutine. Selon des sondages, son parti devrait arriver en tête avec 24 % des voix. La coalition sortante, elle, était créditée d'environ 32 % des intentions de vote. La campagne électorale a été dominée par les relations entre la Lettonie et la Russie sur fond de crise ukrainienne. Les pays Baltes soupçonnent le Kremlin de vouloir rétablir son autorité dans la zone de l'ex-URSS et craignent la déstabilisation de leurs États. Avec AFP et Reuters
Vidéos A la une
Les Lettons renouvellent leur Parlement. Et sauf coup de théâtre, la coalition sortante de centre-droit de la Première ministre Laimdota Straujuma devrait être maintenue au pouvoir. 'Il est important pour la sécurité du pays que le parti Harmonie ne reçoive pas trop de voix', a déclaré la dirigeante après avoir voté. Harmonie est le parti de l'importante minorité russophone de la Lettonie. Il est dirigé par le maire de Riga Nils Ushakovs, qui s'est déclaré être un fan du président russe Vladimir Poutine. Selon des sondages, son parti devrait arriver en tête avec 24 % des voix. La coalition sortante, elle, était créditée d'environ 32 % des intentions de vote. La campagne électorale a été dominée par les relations entre la Lettonie et la Russie sur fond de crise ukrainienne. Les pays Baltes soupçonnent le Kremlin de vouloir rétablir son autorité dans la zone de l'ex-URSS et craignent la déstabilisation de leurs États. Avec AFP et Reuters
Publicité