Le président de l’Assemblée vient de se porter candidat aux élections de décembre prochain. L’occasion de faire le tour des personnalités déjà engagées dans cette bataille électorale.

Coup de théâtre pour les socialistes en Ile-de-France ! À la veille de la clôture des candidatures, Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale, s’est dit prêt à participer à la primaire socialiste le 28 mai. À l’issue de celle-ci émergera le nom de celui qui représentera le PS pour la région. Le quatrième personnage de l’État sera opposé à Jean-Paul Huchon, président sortant.

Concernant les membres du gouvernement désignés pour mener la liste Parti socialiste lors des élections de décembre prochain, on trouve en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, Carole Delga, secrétait d’Etat au Commerce et à l’Artisanat. Mais le Parti radical de gauche aimerait bien voir à sa place l’actuel ministre du Logement, Sylvia Pinel.

Un petit nouveau en politique du côté de l’UMP

À droite, les têtes d’affiche sont légion. L’ex-ministre et député des Yvelines, Valérie Pécresse a été désignée chef de file de la liste UMP pour la région Ile-de-France. Laurent Wauquiez a lui été choisi pour mener la liste UMP en Auvergne-Rhône-Alpes. L’ex-ministre, Xavier Bertrand, sera de son côté tête de liste dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Sur demande de Nicolas Sarkozy, Christian Estrosi conduira la liste UMP en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En Bourgogne-Franche-Comté, c’est Alain Joyandet, ancien secrétaire d’État et sénateur de Haute-Saône, qui mènera la liste UMP.

Enfin, petit nouveau dans la vie politique, le politologue Dominique Reynié a été choisi pour diriger la liste UMP pour la nouvelle grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

A lire aussiRégionales : Marine Le Pen se présentera-t-elle dans le Nord ?

Plusieurs incertitudes au Front national

Au centre, les têtes d’affiche UDI sont Chantal Jouanno en Ile-de-France, Valérie Létard dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et Hervé Morin pour défendre les couleurs du parti en Normandie.

Côté Front national, Louis Aliot représentera le parti en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, Sophie Montel - candidate malheureuse lors de l’élection législative partielle dans le Doubs – en Bourgogne-France-Comté, Nicolas Bay – secrétaire général du parti – en Normandie, et Wallerand de Saint-Just – trésorier du parti – en Ile-de-France.

Publicité
S’agissant des ténors du parti, les candidatures de Florian Philippot dans le Nord-Est et de Marine Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie restent indécises. De son côté, Marion Maréchal-Le Pen, pourtant désignée comme tête de liste en Paca, est en plein doute et pourrait ne pas se présenter.

Vidéo sur le même thème : Régionales: Claude Bartolone candidat en Île-de-France, réactions mitigées à gauche