Le maire de Lille et le président ont semble-t-il enterré la hache de guerre. Mais selon "Europe 1", la réconciliation se serait faite après des petits cadeaux électoraux de François Hollande.

Entre Martine Aubry et François Hollande, "ça va mieux" ! Selon Europe 1, le maire de Lille est décidé à "lui tendre la main".

Il faut dire que la socialiste n'était pas allée avec le dos de la cuillère quand elle parlait de la politique du gouvernement, enchaînant tribunes assassines et remontrances à l'égard de l'exécutif. Mais selon la radio, tout ceci serait de l'histoire ancienne, surtout depuis qu'Emmanuel Macron - qu'elle n'apprécie pas - a quitté le gouvernement.

A lire aussi Ségolène Royal : sa petite mesquinerie à François Hollande

Des petits cadeaux en contrepartie

Publicité
Ce rabibochage n'aurait pas été sans contreparties politiques. En effet, "François Hollande a demandé à son ami, Bernard Roman, député de la première circonscription du Nord, de ne pas se représenter pour laisser la place au dauphin désigné de la maire de Lille, François Lamy", croit savoir Europe 1. Quant à Patrick Kanner, le ministre des Sports qui aurait pu aussi briguer ce poste, le président lui a garanti un siège de sénateur dès la fin du quinquennat. 

Reste à savoir si Martine Aubry ira jusqu'à rendre la pareille au locataire de l'Elysée en le soutenant à la présidentielle de 2017...

Vidéo sur le même thème : Martine Aubry plaide officiellement pour une primaire à gauche