Lors d’une interview, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen s’est confiée sur ses goûts musicaux. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas vraiment en accord avec ses idées politiques.

Dans un entretien accordé à la revue politique Charles et publié ce mardi, Marion Maréchal-Le Pen a fait part de ses goûts musicaux pour le moins étonnants. En effet, la jeune femme écouterait du rap. "Je vais peut-être vous surprendre mais j'écoute du rap. Il y a un rappeur que j'aime bien, même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit sur le fond, mais je trouve qu'il a un talent d'écriture, c'est Youssoupha. J'aime beaucoup Sexion d'Assaut et Maître Gims aussi...", a confié la jeune députée frontiste.

Lire aussi -Décoré par Marion Maréchal-Le Pen, un membre du FN exhibe son tatouage "nazi"

Cette révélation peut surprendre lorsque l’on connait l’aversion de l’extrême-droite pour les rappeurs. Lors d’une interview accordée en septembre au quotidien d’extrême droite Présent, son grand-père avait jugé le rap comme étant une "attaque barbare" et une "manifestation délirante".

Youssoupha répond à Marion Maréchal-Le Pen

Le rappeur Youssoupha a immédiatement réagi aux déclarations de sa nouvelle fan sur son compte Twitter en indiquant, non sans humour : "Eh Marion Maréchal-Le Pen, merci pour la dédicace. Mon nouvel album s’appelle Négritude. Forcément tu vas aimer. On se voit au Zénith. Bisous".

On se demande si la députée du Vaucluse a véritablement prêté attention aux paroles de son rappeur préféré. Dans un de ses morceaux, il déclame : "J'mélange mes fantasmes et mes peines comme dans c'rêve où ma semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen".

"Je déteste le rock identitaire, je trouve ça nul !"

Publicité
Autre surprise, la nièce de la présidente du Front national a confié son dégoût pour le rock identitaire, pourtant très apprécié par l’extrême droite. "Je déteste le rock identitaire, je trouve ça nul ! Vraiment. Musicalement, c’est un gag", a-t-elle estimé. "Je suis hyper ringarde musicalement: j'écoute Michel Sardou, des chanteurs comme ça", a ajouté Marion Maréchal-Le Pen.

Vidéo sur le même thème : Marion Maréchal Le Pen : "la nationalité française est bradée"