Peu passionnantes, ces élections coûtent aux Français presque aussi cher que les présidentielles.

Beaucoup de changements et une constance pour ces élections départementales : l’augmentation des dépenses occasionnées. Selon les prévisions données lors du dernier débat budgétaire, ces dernières coûteront environ 156 millions d’euros à l’État…

A lire aussi - Les élus battus doubleront la durée de leur indemnité

Un coût de plus en plus élevé puisque les élections cantonales (aujourd’hui départementales) de 2001-2004 avaient été estimées à 115 millions d’euros et celles de 2008-2011 à 146 millions, selon le magazine Capital. Et si le nombre de cantons a été divisé par deux, le nombre de conseillers a lui également augmenté, passant de 4 035 élus à 4 108.

Sachant que le corps électoral était de 44,6 millions d’électeurs, le coût par Français s’élève donc à 3,50 euros voire à 3,70 euros si l’on retire les 2 millions de personnes (surtout à Paris) qui ne votaient pas. Pour rappel, la dernière élection présidentielle a engendré un coût de 4 euros par Français.

La facture aurait pu être réduite

La moitié des dépenses occasionnées pour l’organisation de cette élection départementale, à savoir plus de 150 millions d’euros, aura pour cause le remboursement des frais de propagande électorale. L’État prenant en effet la mise sous pli et l’affranchissement des enveloppes destinées aux domiciles des électeurs et, si le candidat a obtenu plus de 5% des voix, le remboursement du coût des documents partisans dans les enveloppes.

Publicité
Pour pallier ces dépenses exorbitantes, le gouvernement avait proposé dans le projet de loi de finances de mettre fin à l’envoi aux domiciles des tracts au profit de leur diffusion sur le net. Une idée finalement abandonnée par les parlementaires qui ont argué d’un risque d’exclusion pour les personnes n’ayant pas accès à internet. Selon les chiffres contenus dans le projet, le budget alloué aux élections départementales devait s’établir à 85 millions d’euros, il aura donc presque doublé au final.

Vidéo sur le même thème : Mieux comprendre les élections départementales