En juin dernier, Dominique Strauss-Kahn marquait son arrivée sur Twitter avec un étrange message. Plusieurs mois après, il a enfin levé le voile sur ses intentions.

Dominique Strauss-Kahn publiait en juin dernier un étrange message sur Twitter : "Jack is back". De nombreux médias s’étaient alors interrogés sur un possible retour au-devant de la scène politique de l’ancien patron du FMI, sans pour autant obtenir de réponse. DSK a finalement levé le voile cette semaine lors d’une rencontre avec une quinzaine de blogueurs de gauche dans un café du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Il leur aurait affirmé que "Jack" n’était qu’une référence au héros de la série TV 24 heures chrono, Jack Bauer. Le but du message était, d’après lui, de faire le buzz pour récolter un maximum d’abonnés afin de partager ses réflexions sur le réseau social.

A lire aussi - Que signifie l’arrivée de DSK sur Twitter ?

De plus, l’ancien ministre des Finances aurait affirmé qu’il ne reviendrait jamais en politique "sauf s'il y avait un million de manifestants" en bas de chez lui. "J’ai pris trop de coups", aurait-t-il également expliqué. Son but serait désormais de se servir de son expertise économique pour conseiller au mieux les gouvernements.

"Une opération de communication étrange"

Un des blogueurs ayant rencontré DSK était, mercredi, l’invité du Grand Journal sur Canal +. Romain Blachier, adjoint à la mairie du 7e arrondissement de Lyon, est revenu sur les coulisses de cette rencontre. "On a parlé beaucoup de politique, de l'état de la France, du Parti socialiste, des perspectives internationales, des médias...", a-t-il dévoilé, avant de concéder qu’il s’agissait d’une "opération de communication étrange".

Publicité
En effet, les participants avaient interdiction de prendre des photos et de parler aux médias. Seule l'écriture d'un billet était autorisée. Toutefois, l'élu a assuré avoir pu poser toutes les questions qu'il voulait. 

En vidéo sur le même thème - DSK débarque sur Twitter... et déjà son premier tweet intrigue