Dominique Strauss-Kahn a publié sur Twitter un document de deux pages où il expose ses solutions économiques pour sortir le pays de sa situation financière instable.  

La semaine dernière, Dominique Strauss-Kahn faisait une arrivée remarquée – et énigmatique – sur Twitter. Ce week-end, l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) s’est fait remarquer sur le même réseau social en publiant un recueil de deux pages où il expose ses conseils pour sauver la Grèce de la banqueroute.

En effet, le plan d’assistance financière au pays va prendre fin le 30 juin, ce qui a par ailleurs conduit le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a ordonné la fermeture des banques à la population afin d’éviter une panique générale.

A lire aussi La Grèce ferme ses banques à la population

"Apprendre de ses erreurs"

Dans ce document, titré "Apprendre de ses erreurs" et écrit en anglais et en français, Dominique Strauss-Kahn appelle les Européens à accepter une suspension temporaire des paiements de la Grèce. Il suggère que "la Grèce ne reçoive plus aucun financement nouveau de la part de l'Union européenne comme du FMI mais qu'elle bénéficie d'une très large extension de la maturité et même d'une réduction nominale massive de sa dette à l'égard des institutions publiques". Une réduction de la dette grecque à laquelle se sont toujours opposés les pays européens.

"Il n'est pas sûr que cela marche"

"Cela libérera la Grèce de toutes ses obligations envers le secteur officiel (institutions officielles) pour les deux prochaines années"explique l’ancien directeur du FMI.

Publicité
Mais Dominique Strauss-Kahn "n’est pas sûr que cela marche" et prévient : "Forcer le gouvernement grec à céder créerait un précédent tragique pour la démocratie européenne et pourrait mettre en marche une réaction en chaîne incontrôlable."

Vidéo sur le même thème : La Grèce instaure un contrôle des capitaux