L'Assemblée nationale a voté ce ve,dredi l'amendement prévoyant la modulation des allocations familiales en fonction des revenus. En pratique, les familles dont les revenus mensuels dépassent les 6 000 euros verront leurs allocations divisées par deux.

L'universalité des allocations familiales, c'est fini. L'Assemblée nationale a en effet voté ce vendredi l'amendement prévoyant la modulation des allocations familiales en fonction du montant des revenus. Depuis leur création, chaque famille avec enfant recevait le même montant d'aides, quel que soit son niveau de vie. Cette mesure prévoit d'ajuster le montant des aides versées en fonction des revenus de chacun. Une mesure qui se veut plus équitable, mais qui doit aussi permettre, à terme, de faire faire au gouvernement 800 millions d'euros d'économies par an. 

Des allocations divisées par deux au-delà de 6 000 euros par mois

En pratique, ce sont les familles gagnant plus de 6 000 euros par mois qui seront concernées dès le 15 juillet 2015. Elles verront ainsi le montant de leurs allocations divisé par deux. Les ménages dont les revenus dépassent 8 000 euros mensuels, verront eux leurs allocations divisée par quatre. Les familles dont les revenus ne dépassent pas 6 000 euros seront épargnées par cette nouvelle mesure d'économie.

Un mécanisme de lissage pour une mesure plus juste

Publicité
Toutefois, pour éviter une différence de traitement entre des foyers aux revenus similaires, les députés ont prévu un mécanisme de lissage : ainsi chaque euro gagné au-dessus des seuils fixés entrainera simplement une réduction des allocation proportionnelle. Concrètement, si une famille affiche des revenus de 6 010 euros par mois, le montant des allocations familiales qui lui sont versées sera réduit de 10 euros. Les députés procèderont au vote solennel du projet de loi de financement de la Sécurité sociale le 28 octobre, un texte dont certaines mesures, comme celles-ci, ont entraîné la contestation de l'opposition. Ce sera ensuite au Sénat de se prononcer.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :