Boris Vallaud était jusqu'au remaniement directeur de cabinet d'Arnaud Montebourg. Selon les informations de Planet, l'époux de la ministre de l'Education a dû faire ses cartons.

Dans un portrait que nous lui avions accordé, nous indiquions que Boris Vallaud était directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg. Oui... Mais ça c’était avant. Avant que Manuel Valls proclame la démission de son gouvernement et que le prédécesseur d’Emmanuel Macron soit débarqué de Bercy. Quid de ces collaborateurs ? Et particulièrement de celui dont l’épouse a été propulsée ministre de l’Education ?

Selon les informations de Planet.fr, le mari de Najat Vallaud-Belkacem est l’une des victimes collatérales de la guerre Valls/Montebourg. Explications.

"Faites vos cartons !"

Bercy, lundi 25 août, 9h15. Selon Le Nouvel Obs, c’est Boris Vallaud qui décroche le téléphone. Au bout du fil, l’Elysée annonce qu’un remaniement devrait-être communiqué dans quelques minutes. "Les gars, faites vos cartons !" aurait alors lancé à la cantonade l’ancien ministre de l’Économie. Un quart d’heure plus tard, le communiqué tombe. Et ce qui devait arriver arriva.

Boris Vallaud ne fait "plus du tout partie de l’équipe"

L’époux de la ministre de l’Education ne faisait visiblement pas partie de la feuille de match établie par le nouveau coach de Bercy. En cause peut-être, sa proximité avec Arnaud Montebourg qu’il côtoie depuis sa sortie de l’ENA en 2004 lorsqu’il fut nommé Haut fonctionnaire au conseil général de Saône et Loire, le fief du ministre déchu.

Lire aussi :  Najat Vallaud-Belkacem émue aux larmes par Manuel Valls

Afin de rompre avec l’équipe sortante, il aurait été en effet difficilement justifiable pour l'ancien associé-gérant de la banque Rothschild de conserver le même chef de cabinet. Pourtant, Emanuel Macron et Boris Vallaud se connaissent très bien. Ils sont tous les deux issus de la promotion Senghor de l’ENA plutôt très bien représentée dans le système Hollande.

Mais cela n’a pas suffi. "Il ne fait plus du tout partie de l’équipe" nous a soufflé Bercy sans donner plus de détails quant à un éventuel point de chute.

Lire aussi : Ce que l'opposition reproche à Najat Vallaud-Belkacem

Publicité
Cruelle ironie. Alors que le remaniement propulse sa compagne à la tête de l’Education, Boris Vallaud est reconduit à la porte de Bercy. Mais, sans doute devrait-il trouver prochainement un autre poste de ce calibre. Selon les informations du Nouvel Obs, Manuel Valls a promis à Arnaud Montebourg de veiller sur ses collaborateurs. Affaire à suivre.

 > vidéo sur le même thème : Vallaud-Belkacem : "Il faut avoir confiance en l'école"

En imagesRemaniement : le gouvernement Valls II en images

Ministre des Affaires étrangères et du Développement international : Laurent Fabius

Ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian

Ministre de l’Intérieur : Bernard Cazeneuve

Garde des sceaux, ministre de la Justice : Christiane Taubira

Ministre des Finances et des Comptes publics : Michel Sapin   

Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie : Ségolène Royal

Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : Najat Vallaud Belkacem

Ministre de la Culture et de la Communication : Fleur Pellerin

 

Ministre de l'Economie, de l'industrie et du Numérique : Emmanuel Macron

Ministre des Affaires sociales, du droit des femmes et de la Santé : Marisol Touraine

Autres diaporamas

Publicité
Publicité