Pour se moquer de l'UMP sur Twitter, Léonard Trierweiler répond souvent présent. Dans son viseur, le retour de Nicolas Sarkozy et Nadine Morano. Plus de détails.

C’est un habitué des sorties fleuries sur Twitter. Vendredi soir, le fils de Valérie Trierweiler, qui elle aussi s’est faite remarquer sur le même réseau social ce week-end, n’a pas manqué de railler la stratégie de retour de Nicolas Sarkozy. D’abord, il moque l'impression de changement dont l'ancien locataire de l'Elysée souhaite faire preuve.

Ainsi, il se demande si l’ex-président s’est paré non pas d'un nouveau caractère, mais d’une nouvelle montre : "Nicolas Sarkozy a changé…. De Rolex ?" s'amuse-t-il.

Lire aussi :  Léonard Trierweiler provoque Louis Sarkozy sur Twitter

Publicité
Puis, Léonard Trierweiler ironise sur l’un des passages de la tribune publiée vendredi après-midi. Dans son viseur, le besoin exprimé par Nicolas Sarkozy de disposer "de toutes les intelligences" possibles pour cette rude campagne qui l'attend.

Pour l’adolescent moqueur, c’est pour cette raison que Nadine Morano ne devrait pas faire partie du dispositif de Nicolas Sarkozy.

À noter, ce n’est pas la première fois que Léonard Trierweiler prend pour cible Nadine Morano. Cet été, il proposait à l’eurodéputée de faire "un stage de six ans chez Bescherelle".

Vidéo sur le même thème - Nicolas Sarkozy : un retour très étudié