D’après l’hebdomadaire Valeurs actuelles, un « cabinet noir » au sein de l’Elysée enquêterait en secret sur Nicolas Sarkozy. Le magazine parle déjà de « scandale d’Etat ».

© AFP

L’Elysée mène-t-il des investigations secrètes sur l’ancien chef de l’Etat ? L’hebdomadaire Valeurs actuelles, à paraître ce jeudi, évoque en effet un « cabinet noir », une « cellule officieuse » qui organiserait des fuites d’informations nuisibles à Nicolas Sarkozy dans la presse. Cette cellule secrète aurait été confiée à Bernard Muenkel, le chef du service transmissions et informatique, et chargée d’effectuer des recherches dans les archives du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Publicité
Un « scandale d’Etat » ?« Alors que ces archives sont strictement protégées par un protocole d’accord » indique Valeurs actuelles, et révèle que Bernard Muenkel aurait été rétrogradé puis remercié après avoir refusé de livrer à telles actions. Cette enquête viserait également de nombreuses personnalités proches de l’ancien président impliquées dans les « affaires », notamment Bernard Tapie, Christine Lagarde, ou encore Claude Guéant, mais aussi des avocats. Valeurs actuelles, qui publient des documents jusqu’ici gardés secrets pour étayer ses preuves, parle déjà de « scandale d’Etat ».

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :