En pleine campagne pour les législatives de juin, certains anciens ministres de François Hollande tentent de dissimuler le logo du PS sur leur affiche électorale. D'autres essaient de s'accrocher au mouvement "En Marche"...

Depuis la déroute du Parti socialiste à l'élection présidentielle avec les quelque 6,36 % de Benoît Hamon, il ne fait pas bon d'être socialiste. Aussi, pour les élections législatives, qui se dérouleront les 11 et 18 juin prochains, certains anciens ministres du gouvernement Cazeneuve ont décidé de cacher le logo du PS.

Ainsi de Marisol Touraine, ancien ministre de la Santé, qui a escamoté le célèbre poing à la rose rouge sur son affiche de campagne. Et même si elle s'est inscrite comme "socialiste" en préfecture pour la législative de la troisième circonscription d’Indre-et-Loire, Marisol Touraine s'affiche avec la mention "candidate de la majorité présidentielle avec Emmanuel Macron."

L'ancien ministre du Travail, Myriam El Khomri, est elle aussi dans ce cas. Pas de couleur rouge mais du bleu sur l'affiche, avec la mention "Avec Emmanuel Macron, pour une majorité de progrès". Mais paradoxalement, le logo du PS est présent tout en bas, aux côtés d'autres logos de partis de gauche.

Citons aussi les cas de Manuel Valls et des députés Malek Boutih, et Erwann Binet (député PS rapporteur de la loi sur le mariage homosexuel).

Publicité
Selon le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, interrogé sur France Inter, ils sont "une petite quinzaine de candidats (socialistes) qui s’affichent avec la formule 'majorité présidentielle'."

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : François hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité