Le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" a publié un article dans lequel il s'intéresse à Emmanuel Macron et à sa femme, décrite notamment comme une "une copine sympa de Jane Fonda".

Comme le rapporte le Huffington Post, la compagne d'Emmanuel Macron a eu le droit à un portrait surprenant outre-Rhin. Dans son édition de jeudi, le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), journal conservateur réputé pour son sérieux, s'intéressait à la présidentielle en France, et notamment à un candidat : Emmanuel Macron.

Dans son article, le journal a également parlé de Brigitte Macron, et plus généralement du couple qu'il forme. "La France se languit d'un monde apaisé et a trouvé en Emmanuel Macron et sa femme ses protagonistes, écrit le journaliste Niklas Maak. Le peuple aime ce couple justement à cause de leur écart d'âge inhabituel."

A lire aussi Karine Le Marchand se paye Brigitte, la femme d’Emmanuel Macron

Elle "rayonne d'une joie de vivre"

Selon le journaliste allemand, les sondages favorables à Emmanuel Macron sont notamment dus à son histoire avec Brigitte Macron et la façon dont le couple médiatise leur couple. Emmanuel Macron met sa femme "sous les feux de la rampe", estime le journaliste, et leur couple plairait "surtout aux électrices" car il lui permettrait de se distinguer de Sarkozy le "collectionneur de trophée" ou de l'"indigne" Hollande.

Mais Brigitte Trogneux aurait un autre atout : elle est décrite comme... une "copine sympa de Jane Fonda". La femme d'Emmanuel Macron "rayonne d'une joie de vivre telle qu'on dirait qu'elle a passé les quarante dernières années à vivre et faire la fête à Saint-Tropez", peut-on encore lire dans l'article du FAZ. De plus, "elle appartient à la génération qui a connu le féminisme des années 70", "a concilié sa carrière avec ses trois enfants".

"Ils incarnent la mémoire vive d'une France"

Publicité
Son âge serait aussi un atout pour l'ex-ministre. "Quand elle apparaît avec Macron, elle irradie d'un mélange de confiance, de joie et d'expérience que l'on ne retrouve pas chez lui, qui semble toujours tiré à quatre épingles", estime le journaliste allemand, qui conclut en affirmant qu'"ils incarnent tous les deux la mémoire vive d'une France autrefois confiante, ouverte, anarchique et généreuse".

Vidéo sur le même thème : La réaction de Brigitte quand Emmanuel évoque la fidélité durant un meeting

Publicité