Mardi, Jean-Marie et Marine Le Pen sont apparus ensemble pour la première fois depuis le 1er mai. Des retrouvailles glaciales comme en témoignent ce cliché. 

Après plusieurs semaines de séparation médiatique, Marine Le Pen et son père ont fait une apparition publique ensemble ce mardi au Parlement européen de Strasbourg. Les deux députés européens avaient pris soin volontairement ou non de ne pas s’asseoir côte à côte. Jean-Marie Le Pen a cependant déclaré à RTL : "Je suis un homme de famille", avant d’ajouter "Nous ne sommes pas tout à fait côte à côte, mais pas loin".

Lire aussi -Politique : toutes ces fois où ils ont lavé leur linge sale en public

Alors qu’ils sont habituellement assis l’un à côté de l’autre, le compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, se trouvait entre son beau-père et sa compagne ainsi que Marie-Christine Arnautu. Florian Philippot avait échangé son siège avec le gendre de Jean-Marie Le Pen peu de temps avant la séance. 

Lire aussi -Jean-Marie Le Pen veut créer une formation politique

Pas un regard ni un mot ne furent échangés entre le père et la fille. La guerre est décidément déclarée dans le clan Le Pen. Le président d’honneur du FN a d’ailleurs fait part de sa décision de créer un nouveau parti politique depuis sa suspension en tant qu’adhérent du parti. D’ici trois mois, une assemblée générale devra trancher concernant son titre de président d’honneur du Front national.

"Nous ne sommes pas tout à fait côte à côte, mais pas loin"

Toutefois, Le Pen père et fille ont tous les deux applaudi chaudement leur collègue Bruno Gollnisch lorsque ce dernier est revenu sur l'altercation qu'il avait eue avec les journalistes du Petit Journal le jour de la fête du travail fustigeant les "micros espions" qu'il assume de casser (voir la vidéo ci-dessous). 

Publicité
La dernière apparition publique de Jean-Marie Le Pen en compagnie de sa fille datait du 1er mai à l’occasion du traditionnel défilé du front national. La fête avait tourné au fiasco lorsque le président d’honneur du parti d’extrême droite s’était invité sur scène durant le discours prononcé par Marine Le Pen. Cette dernière avait contraint au silence son père suite à ses nombreux dérapages. Cette intrusion avait visiblement agacé la présidente du FN qui avait qualifié cet acte d’"inadmissible".

Vidéo sur le même thème : Incidents avec le Petit journal : Bruno Gollnisch persiste et signe