Fabien Engelmann, maire FN de Hayange (Moselle), a fait repeindre en bleu une sculpture de l’artiste Alain Mila que l’édile jugeait "sinistre".

À la demande de la municipalité FN de Hayange, une sculpture en granit réalisée par l’artiste plasticien Alain Mila a été repeinte en bleu sans que ce dernier ne soit informé de la déformation de son œuvre.

La raison ? "On peine à appeler ça de l’art" selon Fabien Engelmann, maire frontiste de la municipalité qui considère que cette pièce était "sinistre". Ce dernier a par ailleurs affirmé qu’il assumait son choix et "ne pas comprendre qu’on fasse tout un pataquès" dans la mesure où cette modification "n’était en aucun cas pour détériorer la fontaine".

>> Lire aussi : Le maire FN d’Hayange sort un livre anti-islam

Publicité

L’artiste en question, "sidéré", s’est indigné sur Facebook de cette initiative prise sans son consentement considérant que la mairie frontiste porte "atteinte à tout (son) travail et à (ses) valeurs". De surcroît, il déplore que le bleu utilisé soit "très proche du logo du FN".

De son côté, la ministre de la culture Aurélie Filipetti a déclaré dans un communiqué que "cet incident est révélateur de la conception de la politique culturelle qu’ont les élus de Front National" dénonçant "une violation manifeste du droit moral et des règles élémentaires du code de la propriété intellectuelle et de la protection du patrimoine".

Alain Mila a attaqué la mairie devant le tribunal administratif de Strasbourg pour que cette peinture bleue turquoise soit enlevée. Pour sa part, Fabien Engelmann a indiqué vouloir revendre cet œuvre qui avait coûté "près de 9.000 euros, sans le moteur et la tuyauterie" en réaction à cette polémique.

En imagesPhotos : ces personnalités qui soutiennent plus ou moins haut et fort le FN

L'avocat Gilbert Collard

Le Front National a actuellement la cote auprès des Français, et même des personnalités. Connues depuis longtemps ou récemment révélées, ces affinités sont parfois affichées et revendiquées par ces dernières. Si pour le moment Gilbert Collard se "contente" d’adhérer au Rassemblement bleu Marine, Jean-Marie Le Pen aurait bon espoir de le voir un jour ...

Le cinéaste Jean-Luc Godard

 Dans une interview accordée au Monde mercredi, le cinéaste

L’acteur Alain Delon

Alors que le FN ne fait pas l'unanimité, Alain Delon est un fervent soutien du parti frontiste.

L’humoriste Jean Roucas

Alors qu’il critiquait ardemment Jean-Marie Le Pen via ses marionnettes, il a finalement décidé de rejoindre le parti de son ancienne cible. "

L’ancienne actrice Brigitte Bardot

En 2012, Brigitte Bardot a confié au Parisien que son vote irait à Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle. La présidente du Front National est selon une "femme admirable" qui "a dédiabolisé" le FN, et même "la seule" à s'être "occupée de dénoncer le scandale de la viande halal".

Jean-François Belmondo

Le neveu de l’acteur Jean-Paul Belmondo s’est récemment présenté comme

L’humoriste Dieudonné

Souvent décrié pour ses sketchs antisémites, Dieudonné a choisi Jean-Marie Le Pen pour être le parrain de sa troisième fille en 2008. "J'ai de l'estime pour Dieudonné. Nous nous sommes rapprochés car nous avons des points communs", avait alors commenté l’ancien président du Front National.

Autres diaporamas

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :