Ce mercredi, Stéphane Le Foll s'est indigné d'un sondage en ligne de mauvais goût proposé par Valeurs Actuelles au sujet de Christiane Taubira.

Ce mercredi, suite aux déclarations de Christiane Taubira chez RTL où elle s'est notamment exprimée sur les attaques dont elle faisait régulièrement l'objet, le site Internet de Valeurs Actuelles a proposé à ses visiteurs un sondage pour le moins déplacé. "A votre avis, pourquoi Christiane Taubira pleure-t-elle dans sa chambre ?", interrogeait le média en référence aux confidences de la Garde des Sceaux. Une question qui n'a pas du tout plu à Stéphane Le Foll qui l'a qualifiée de "lamentable".

"Vous n'avez pas honte ?"

Après que Christiane Taubira a avoué "quand je pleure, je pleure dans ma chambre" sur RTL, l'hebdomadaire libéral-conservateur s'est empressé de sonder ses lecteurs avec une question d'un goût douteux : "à votre avis, pourquoi Christiane Taubira pleure-t-elle dans sa chambre ?". Quatre réponses ont alors été proposées : "parce que la GPA n'est pas encore autorisée", "parce que la Manif pour tous est une force d'opposition puissante", "parce qu'elle n'est pas Premier ministre", "parce qu'elle sent la défaite du PS aux départementales". Face à ce concentré de déontologie journalistique, Stéphane Le Foll s'est indigné dans un message sur Twitter.

Adepte des controverses

Publicité
Mais le porte-parole du gouvernement ne semble pas être le seul à rester bouche bée face à ce sondage. Il suffit de se rendre sur le site Internet en question pour remarquer que les commentaires sont tous accusateurs. "Cela permettra certainement de faire parler de Valeurs Actuelles (c'est ça que vous voulez)", estime un internaute, "qu'est-ce que c'est que ce sondage...", déplore un autre. Une polémique qui n'est pas la seule. En effet, l'hebdomadaire en question a, à plusieurs reprises et à sa manière, suscité la polémique. En Août 2013, sa Une consacrée aux Roms était estampillée d'un message des plus délicats : "L'overdose". David Assouline avait d'ailleurs qualifié le journal de "raciste" quand il avait illustré son numéro par une photo de Najat Vallaud-Belkacem appelée "ayatollah".

Vidéo sur le même thème - Christiane Taubira : "quand je pleure, je pleure dans ma chambre" 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité