L’opposition FN du conseil municipal de Toulon (Var), a refusé cette semaine que le parvis de la gare SNCF de la ville soit baptisé "Nelson Mandela". 

Publicité
<p><img class="colorbox colorbox-insert-image" title="©AFP" src="/files/images/article/3/1/0/631013/1747950-inline.jpg" alt="" width="310" height="206" /></p> <p>Le maire de Toulon (Var), Hubert Falco (UMP), souhaitait rendre hommage à Nelson Mandela, symbole de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud et mort le 5 décembre dernier. Pour cela, le maire souhaitait baptiser le parvis de la gare SNCF de la ville au nom du défunt président sud-africain. Une demande qui n’a pas été du goût des conseillers municipaux Front National, lesquels s’y sont opposés.</p> <blockquote> <p><strong>• Lire aussi :&nbsp;<a href="/node/580746">Beaucaire (Gard): ville déjà sanctionnée par le choix FN</a></strong></p> </blockquote> <p><strong>Les élus du Front National se sont abstenus</strong></p> <p>Pour marquer leur opposition au projet, les six élus FN de la municipalité se sont abstenus. "Si la ville de Toulon acceptait de prendre toute l’histoire de Mandela, de son passé de terroriste à sa politique de réconciliation, il était inconcevable d’accepter la décision du Conseil municipal du 24 juin 2005 qui avait délibérément dégradé le Général Salan au grade de Colonel sur le carrefour portant son nom", écrit la conseillère municipale Aline Bertrand sur le site du groupe du FN à Toulon. Les élus ne veulent ainsi pas associer le passé de "terroriste" de Nelson Mandela à la ville.</p> <p>L’autre raison moins évoquée, a rapporté <a href="http://www.nicematin.com/derniere-minute/a-toulon-le-fn-reserve-sur-un-p... target="_blank"><em>Nice Matin</em></a>, est un carrefour de la ville, baptisé "Général Raoul Salan" par le Maire FN Jean-Marie Le Chevallier, élu en 2000. Un carrefour rebaptisé plus tard par le maire actuel "Colonel Salan". Raoul Salan a libéré Toulon en 1944. Fervent partisan de l’Algérie Française, l'officier a été dirigeant de l’OAS (Organisation Armée Secrète) pendant la guerre d’Algérie.</p> <p>A voir aussi : Européennes : le choc FN résumé en moins de trois minutes</p> <p>[video:kewego.com/ fd4d7826304s]</p>
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité