Selon Médiapart, les juges soupçonnent Alexandre Balkany d'avoir signé "deux contrats de bail fictifs" afin de dissimuler le statut de propriétaires de ses parents concernant leur riad de Marrakech.

Le site Médiapart croit savoir pourquoi Alexandre Balkany, fils de Patrick et Isabelle Balkany, a été mis en examen au mois de mai dernier

A lire aussi La mise en examen du fils Balkany inspire les internautes !

Celui-ci aurait présenté aux enquêteurs des "contrats de bail fictif", dans le cadre de l'enquête sur le riad de Marrakech de ses parents. Les juges auraient ainsi conclu que "ces opérations (de location, ndlr) n'a(vaient) d’autres fins que de permettre à Patrick et Isabelle Balkany […] de dissimuler le fait qu’ils en sont les véritables propriétaires".

Selon la version des Balkany, Alexandre aurait loué le riad en son nom propre. Ce dernier, interrogé par les juges anticorruption, leur aurait affirmé que ses parents n'étaient pas les propriétaires masqués de ce logement.

Des incohérences dans la version des Balkany

Pourtant, certains détails remettent en cause cette théorie. le site Médiapart dit avoir consulté l'arrêt de la chambre de l’instruction faisant état des "incohérences plombant la version d’Alexandre Balkany". Ce dernier soutient qu'il "a introduit ses parents dans le riad en 2011, voire fin 2010". Mais Mediapart met au jour une incohérence : "Dès juillet 2009, Isabelle achetait pour 41 000 euros de canapés et de fauteuils livrés directement à la villa"

Publicité
Le fils du couple Balkany aurait par ailleurs exprimé sa surprise en apprenant que la villa "était détenue par une société panaméenne dont l’ayant droit économique n’est autre que Jean-Pierre Aubry, le bras droit historique de son père à Levallois-Perret, fidèle parmi les fidèles", souligne Médiapart.

Vidéo sur le même thème : Ecoutez le nouveau coup de sang de Patrick Balkany ! 

Publicité