Le quotidien et le site parodique ont pratiquement fait le même article sur le fait que le Front national ne souhaite pas accueillir Nadine Morano.

"Le Front national 'ne veut pas récupérer' Nadine Morano", titre Le Figaro. Le Gorafi de son côté intitule son article parodique "Le Front national embarrassé à l'idée que Nadine Morano le rejoigne". Les deux articles publiés mercredi présentent la même information sur l’eurodéputée des Républicains Nadine Morano, vivement critiquée depuis ses propos sur "la France, un pays de race blanche" : celle-ci n’est pas la bienvenue au Front national.

A lire aussi : Entre Nicolas Sarkozy et Nadine Morano, rien ne va plus...

"Nous comprendrions le souhait de Nadine Morano de nous rejoindre mais nous essayons déjà de soigner notre image auprès du grand public", assure un cadre fictif du Front national au Gorafi. Le site parodique fait ainsi allusion au différend entre Marine Le Pen et son père. "Il faut que Nadine Morano comprenne que nous ne pouvons plus tolérer de tels propos, nous cherchons à créer une extrême droite plus douce, plus accueillante", ajoute Le Gorafi.

Idem dans Le Figaro

Publicité
De son côté, Le Figaro interroge réellement Florian Philippot sur la question : "Non, on ne veut pas la récupérer", indique le vice-président du Front national au quotidien, ajoutant : "Je constate que Nadine Morano se prend en boomerang la recherche effrénée de la médiatisation et du buzz (…), on voit qu'elle est dans l'insincérité, qu'elle cherche à faire parler d'elle par des slogans. C'est cette insincérité qui empêche tout rapprochement".

Si vous pensez pouvoir facilement différencier les articles du Figaro de ceux du Gorafi, vous pouvez tester vos connaissances grâce à un quiz ici.

Vidéo sur le même thème - Jouanno sur Morano: "Ses propos-là même au FN on ne les entend plus"