L’Association pour une démocratie directe présidée par Hervé Lebreton a publié ce vendredi la liste des bénéficiaires de la réserve ministérielle de Nicolas Sarkozy pour l'année 2011. 

Depuis l’affaire Cahuzac, une véritable chasse aux sorcières pour la transparence a été lancée sur l’usage des réserves parlementaires et ministérielles. Si depuis la loi du 11 octobre 2013, les parlementaires sont obligés de publier les subventions qu’ils attribuent à partir de leurs réserves parlementaires, celles des ministres ne tombent sous aucune régulation. Ainsi l’Association pour une démocratie directe dirigée par Hervé Lebreton, un habitant de Villeune-sur-Lot, l'ancien fief de Jérôme Cahuzac, a publié la liste des subventions attribuées en 2011 à partir de la réserve ministérielle de l’Intérieur.

• Lire aussi : Réserve ministérielle : quand Bernadette Chirac favorisait ses proches

Sarkozy a subventionné à tour bras

Si cette réserve parlementaire a suscité beaucoup de recherches et d’interrogations, c’est parce qu’elle a été réquisitionnée par Nicolas Sarkozy dès 2008. Et cette liste révèle que les proches de l’ancien chef de l’Etat ont largement bénéficié en 2011 de cette enveloppé évaluée à 32,9 millions d’euros. Parmi cette liste de 800 pages figure François Fillon, François Baroin et Jean-François Copé. Le premier a reçu 2,09 millions d’euros, le second pas moins de 3,06 millions d’euros et 1,01 million d’euros pour le maire de Meaux.

Eric Woerth a, quant à lui, reçu un demi-million d’euros pour sa 4ème circonscription de l’Oise tout comme Alain Marleix. Ce dernier a perçu 499 700 euros en plus des 218 056 euros de propre réserve parlementaire tout comme son fils, Olivier Marleix. Le maire d’Anet dans l’Eure-et-Loir a s’est en effet vu attribuer 532 088 euros en provenance de la réserve ministérielle.

Publicité
François Guéant, le fils de l’ami du président, a obtenu 322 500 euros en sa qualité de conseiller régional UMP de Bretagne. Parmi les autres bénéficiaires de cette réserve ministérielle figurent également Brice Hortefeux, Michèle Alliot-Marie, Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse. Ces derniers ont reçu respectivement 329 000 euros, 234 000 euros, 220 000

A voir sur ce thème : la bataille pour la transparence a commencé par la publication des patrimoines des ministres et des parlementaires

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité