Déjà auteur d’un tweet anti-14 juillet qui avait fait polémique, Xavier Cantat a récidivé ce mardi soir. Cette fois-ci, la cible se trouve être Manuel Valls, le collègue de sa compagne Cécile Duflot.

© AFP

La liberté d’expression est un droit fondamental dans notre pays. Pour autant, les politiques du gouvernement doivent commencer à s’en plaindre. Après Valérie Trierweiler et son fameux tweet sur Ségolène Royal, c’est Xavier Cantat- le compagnon de Cécile Duflot- qui se permet de critiquer un homme politique en la personne de Manuel Valls. Ce mardi, le ministre de l’Intérieur était à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions posées au gouvernement. Un député UMP de Charente-Maritime, Didier Quentin, lui pose alors une question sur l’accès à la naturalisation qui devrait être facilité. Réponse de Manuel Valls : "Nous pensons qu'être Français, c'est une fierté, c'est une chance pour le pays, c'est une chance pour la République, c'est une chance pour la France". Il a ensuite suffit de quelques minutes pour que le petit ami de Cécile Duflot donne son avis :"Phrase qui n'a aucun sens : Ns pensons qu'être Français c'est 1 fierté, 1 chance pour la République, 1 chance pour la France".

Récidive pour Xavier Cantat

Publicité
Le partenaire de la ministre de l’Egalité des territoires et du Logement n’en est pas à son coup d’essai. Pour la fête nationale du 14 juillet, le frère du célèbre chanteur, Bertrand Cantat, avait posté un tweet antimilitariste. Invité lors du traditionnel défilé, il s’était targué d’avoir refusé de s’y montrer : "Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé de bottes des Champs Elysées", avait-t-il déclaré sur Twitter. A son retour à l’Assemblée en juillet, Cécile Duflot avait eu du mal à contenir ses larmes lorsqu’un député UMP l’avait interpellée sur le tweet de son compagnon.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité