Une photo du président de la République, Emmanuel Macron à la chasse circule sur les réseaux sociaux. L’Élysée aurait préféré que cette photo ne soit pas dévoilée. 

Lors d'un week-end en famille à Chambord pour ses 40 ans, mi-décembre, le président de la République est allé rendre visite à des chasseurs. Peu après, la Fédération nationale des Chasseurs (FNC) a publié un cliché d'Emmanuel Macron en compagnie de chasseurs. Or l’Élysée aurait préféré que ce déplacement ne soit pas ébruité, "conscient qu'un cliché d'animaux morts ensanglantés risquait de choquer, surtout avant les fêtes", a précisé Le Monde. De plus, le chef de l’État a "personnellement demandé aux participants qu'aucune photo ne soit prise", a dévoilé Le Canard Enchaîné dans une version papier du 20 décembre dernier.

Le président de la FNC, Willy Schraen a publié un communiqué indiquant que la présence du président de la République avait été "à la fois un immense honneur et une lourde responsabilité. La chasse a le devoir de se transformer pour répondre aux enjeux de la société d'aujourd'hui et pour contribuer à l'attractivité durable de nos terroirs", rapporte Closer.

Passionné de chasse, c'est le sénateur (LREM), François Patriat qui a recommandé à Emmanuel Macron de s'offrir ce fameux week-end à Chambord. "J'y suis allé, c'est formidable. Tu devrais y aller avec ta famille, et tu pourra en profiter pour visiter le château", lui aurait-il dit,  assure Le Canard Enchaîné.

Réaction de Brigitte Bardot

Ce cliché a suscité une réaction virulente de la part de  Brigitte Bardot, qui lutte pour la cause animale depuis des années. A l'AFP, elle a déclaré : "on est très mal parti avec ce gouvernement. Macron n'a aucune compassion pour les animaux et la nature : à Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant les gibiers encore chauds ! C'est scandaleux et très déplacé". Comme le rapporte le HuffPost, elle s'insurge également que ses requêtes soient restées sans réponse. "J'ai écrit deux lettres au président Macron. Je n'ai eu aucune réponse. Je suis très déçue aussi de la façon dont Nicolas Hulot se laisse mettre le grappin dessus par un gouvernement qui se fout de l'écologie", a-t-elle dénoncé.

Publicité
A l'occasion de sa campagne contre la fourrure lancée ce mercredi, l'ancienne actrice a publié une lettre ouverte dans Le Parisien destinée au gouvernement. "Dans ma lettre ouverte, je mets en lumière tout ce que font les pays d'Europe pour les animaux. Tous font quelque chose sauf la France qui est mon pays. (…) C'est scandaleux que mon pays ne fasse rien", s'est-elle-indigné.

En vidéo sur le même thème : La lettre incendiaire de Bardot à Macron 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité